theatre-contemporain.net

Accueil de « Finir en beauté »

Finir en beauté

mise en scène Mohamed El Khatib

On en parle dans la presse et sur le web

Le Temps

Image de la critique de Le Temps

mercredi 13 septembre 2017

A La Bâtie, le requiem solaire de Mohamed El Khatib

Par Alexandre Demidoff

Invité vedette du festival genevois, l’artiste français signe avec «Finir en beauté» un spectacle lumineux et émouvant. Ça, vous ne l’aviez jamais vécu. A la sortie du théâtre, vous tenez, froissé dans une main, un acte de décès, celui de Yamna Iouaj, 62 ans officiellement, née au Maroc. Ce document est l’une des pièces à conviction apportées par l’artiste français Mohamed El Khatib, 37 ans, dans Finir en beauté,...

Lire l'article sur Le Temps

Mediapart - Les dits du Théâtre

Image de la critique de Mediapart - Les dits du Théâtre

mercredi 07 décembre 2016

Grand Prix de Littérature dramatique

Par Dashiell Donello

Mohamed El Khatib avec « Finir en beauté » à obtenu le Grand Prix de Littérature dramatique 2016. L’ensemble du « matériau-vie », enregistrements, aparté avec le médecin, SMS, note de carnet etc., réunis entre mai 2010 et août 2013, a inspiré l’écriture de cette fiction documentaire qu’est « Finir en beauté » pièce en un acte de décès....

Lire l'article sur Mediapart - Les dits du Théâtre

Camelliaburows

Image de la critique de Camelliaburows

mardi 22 novembre 2016

De l’intime à  la performance.

Par Camellia Burows

Grand Prix de Littérature Dramatique 2016, pour son texte Finir en beauté publié Aux Solitaires Intempestifs, Mohamed el Khatib a présenté à Londres le 8 juin dernier son spectacle-performance...

Lire l'article sur Camelliaburows

Théâtre du blog

Image de la critique de Théâtre du blog

mercredi 09 novembre 2016

Profond silence et réelle émotion dans le public…

Par Philippe du Vignal

Finir en beauté, de et par Mohamed el Khatib Créée en 2014 au festival Actoral à Marseille, puis invitée par Arthur Nauziciel à Orléans, reprise l'an passé dans le off d'Avignon, Finir en beauté est la troisième pièce de cet auteur franco-marocain de 35 ans qui a vécu toute son enfance à Beaugency. Il a fait Science-Po à Rennes, a vécu un temps à Mexico où il étudié la géographie, et a soutenu une thèse en sociologie sur la critique dans l...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Portland Mercury

Image de la critique de Portland Mercury

mardi 20 septembre 2016

Grief and Humor in Mohamed El Khatib's Finir en beauté

Par Katie Pelletier

Amid all the spectacle and exhibition of TBA, the description of French Moroccan author and director Mohamed El Khatib’s performance stood out to me for its dry simplicity. The promotional material made no mention of stagecraft or costumes or frenetic display. This was a lecture-performance involving family history and a variety of documents. My inner archivist urged me on. In Finir en beauté, El Khatib uses administrative documents, notes, em...

Lire l'article sur Portland Mercury

Inferno

Image de la critique de Inferno

lundi 11 avril 2016

Entretien

Par Quentin Margne

De quelle manière les sms, les mails, ce que vous appelez des « matériaux vies », ont pu rejoindre le cadre de la représentation de Finir en beauté, cette pièce en un acte qui traite du décès de votre mère et s’intégrer aux notes et extraits d’enregistrements sonores et vidéos ?...

Lire l'article sur Inferno

Libération

Image de la critique de Libération

vendredi 11 mars 2016

“Finir en beauté” à Essaouira

Par redaction

Le dramaturge et acteur français d'origine marocaine, Mohamed El Khatib, a présenté sur scène, mardi dernier, à l'Institut français d'Essaouira, sa pièce de théâtre "Finir en beauté" devant un public nombreux composé d'amateurs d'art dramaturgique, de penseurs, d'artistes et de touriste......

Lire l'article sur Libération

lesoir.be

Image de la critique de lesoir.be

mercredi 24 février 2016

Mohamed El Khatib a commencé en beauté

Par Catherine Makereel

Il aurait dû être footballeur. Marocain d’origine, élevé dans le Loiret, Mohamed El Khatib allait entrer au centre de formation du Paris-Saint-Germain quand il s’est blessé aux genoux. Du coup, il bifurque vers sciences po, fait une thèse en sociologie, et finit par fonder un collectif d’artistes, Zirlib. Par un de ces curieux hasards de la vie, il atterrit finalement à Bruxelles, à l’L, incubateur discret d’artistes. « J’ai écrit Finir en beauté...

Lire l'article sur lesoir.be

AuBalcon.fr

Image de la critique de AuBalcon.fr

dimanche 25 octobre 2015

Un deuil et des notes

Par Pierre Chatel

Mohammed El Khatib est seul sur scène et nous raconte la mort de sa mère, comment elle s’est déroulée, la réaction de ses proches, sa propre réaction, les funérailles, mais aussi ce qui s’est passé avant, à l’hôpital, alors qu’il enregistrait des entretiens qu’il avait avec sa mère...

Lire l'article sur AuBalcon.fr

Attractions Visuelles

Image de la critique de Attractions Visuelles

mercredi 21 octobre 2015

Deuil léger

Par Karminhaka

La question du deuil appelle souvent celle de la douleur. Que ce soit dans un dépassement ou une intériorisation, le travail qu’elle suppose place souvent un sujet entre tentative de reconstruction et menace d’effondrement. Pour Mohamed El Khatib, la gravité que suppose l’exposition à cette question n’a manifestement pas cours....

Lire l'article sur Attractions Visuelles