Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Fado dans les veines »

Fado dans les veines

+ d'infos sur le texte de Nadège Prugnard
mise en scène Nadège Prugnard

:Présentation

« J’ai deux pays la France et le Portugal. Mon grand-père ainsi que des milliers d’autres portugais sont arrivés en France en fuyant le régime autoritaire de Salazar ; c’est de cette migration ancienne, intime et politique, de ce fado de l’âme et de l’exil que j’ai toujours caché comme un secret impossible à prononcer, dont j’ai voulu faire poème… A partir de récoltes de paroles en France et au Portugal, en complicité avec le CDN de Montluçon, le CCVL ( Centro Cultural Vila Flor) et la ville de Guimarães, j’ai composé le poème parlé-chanté des déracinements, des ombres de l’exil, du labyrinthe de la saudade mais aussi la chanson-protestation, musicale et symbolique à la gloire du peuple et des résistances du Portugal d’hier et d’aujourd’hui. La pièce s’articule autour de l’enterrement de la figure du « père », dans une cérémonie sans limite qui questionne l’impossibilité poétique « à recoudre ce qui a été arraché » et ce autour d’une « tablée politique » où la fille balance son Fado intime jusqu’au naufrage, jusqu’à éprouver dans l’acte V, son propre cri en haut de la falaise, seule. « Fado dans les veines » est une odyssée poétique aux accents surréalistes qui interroge les migrations portugaises sous Salazar, la Révolution des Œillets, et les valeurs de la fraternité que chantait José Afonso. Le texte parle de violence et d’amour, de jouissance et de chaos, de sexe et de transgression, et se joue des trois F « Fado-Fatima-Football » tout en mettant en abîme les enjeux politiques, économiques et existentiels du Portugal d’aujourd’hui. »

Nadège Prugnard

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.