Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire »

Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire

Radhouane El Meddeb (Chorégraphie)

On en parle dans la presse et sur le web

l'insensé

Image de la critique de l'insensé

mercredi 26 juillet 2017

Face à la mer, devant soi l’exil du Moi

Par yannick Butel

Dire ce qui n’est pas nommable, approcher les états intérieurs, se regarder et donner à se voir… dans Face à la mer pour que les larmes deviennent un éclat de rire, Radouhanne El Meddeb esquisse au Cloître des Carmes un chant chorégraphique et lyrique où ce qui est en jeu semble reposer sur la tentative de mettre en commun un ressenti.

Lire l'article sur l'insensé

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

lundi 24 juillet 2017

La traversée intranquille de Radhouane El Meddeb

Par Rosita Boisseau

La barque du chorégraphe tunisien Radhouane El Meddeb était chargée. Vingt ans d’exil en France, une révolution, la mort de son père, la rupture avec un milieu, le retour au pays. Et, en fond d’écran, la Méditerranée devenue aujourd’hui un paysage de catastrophe humanitaire. De cette embarcation trop lestée, il ne reste pas grand-chose sur le plateau du spectacle Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire, créé jeudi...

Lire l'article sur Le Monde.fr

L'Alchimie du Verbe

Image de la critique de L'Alchimie du Verbe

dimanche 23 juillet 2017

Une mer triste et rageuse

Par Raphaël Baptiste

La mer dont il est question pourrait être aussi le public, immensité poétique constituée par une singularité commune, celle d'être présente et d'être humain. La mer est aussi déferlante et rageuse que peut l'être un public mais toute aussi douce et placide qu'un public en paix et qui cherche dans l'œuvre d'art, une raison délibérée d'exister ailleurs que dans le monde opaque et plat que nous sert chaque jour notre société en marche vers un progrè...

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

vendredi 21 juillet 2017

Face à la mer, Radhouane El Meddeb si loin si proche de la Tunisie

Par Christophe Candoni

Après quelques jours de résidence à l’Hippodrome de Douai, Radhouane El Meddeb y présentait Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire, sa dernière création programmée au Festival d’Avignon. En menant une équipe de dix artistes, tous tunisiens, le chorégraphe évoque l’actuelle Tunisie, sa révolution et ses aspirations. Il décrit également l’inextinguible appartenance à son pays natal....

Lire l'article sur Sceneweb

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)