theatre-contemporain.net

Accueil de « Face à Médée »

Face à Médée

mise en scène François Cervantes

On en parle dans la presse et sur le web

Nonfiction.fr

Image de la critique de Nonfiction.fr

vendredi 28 juillet 2017

« Face à Médée », le théâtre en pleine face

Par Florian Besson

Dans la pénombre, trois femmes apparaissent, en robe longue, debout, hiératiques. La poussière de craie qui imprègne leurs robes longues et baigne leurs mouvements d'une aérienne aura dessine, au fil de la pièce, leurs traces de pas sur le sol de la scène. Au début, ces traces blanches viennent du fond de la salle, dont la profondeur semble faite exprès pour nous rappeler combien les mots qui vont nous être dits viennent de loin. Loin dans le temps – songe-t-on assez que ces mythes grecs ont près de trois mille ans ? – et loin en nous.

Lire l'article sur Nonfiction.fr

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

mardi 24 janvier 2017

Trois actrices face à l’amour fou de Médée

Par Jean-Pierre Thibaudat

Avec sa compagnie l’Entreprise basée à Marseille, François Cervantes revisite le mythe de Médée, à travers le regard de trois femmes d’aujourd’hui, trois de ses actrices : Anna Carlier, Hayet Darwich et Catherine Germain. Une tragédie intime de l’amour à mort....

Lire l'article sur Club de Mediapart

l'insensé

Image de la critique de l'insensé

lundi 23 janvier 2017

L’insensé : Médée, la postface de Cervantes.

Par yannick butel

Sur la scène du Théâtre du Merlan, à Marseille, François Cervantes présentait Face à Médée. Dans une salle comble, ce 19 janvier, les trois comédiennes (Catherine Germain, Hayet Darwich, Anna Carlier) rapportaient une histoire… celle d’une Barbare, d’une Chamane qui hante l’histoire du théâtre et de la conscience collective. Baroque dans l’écriture, humble au plateau, le travail de Cervantes est avant tout une lecture ou une appropriation singulière servie par trois comédiennes.

Lire l'article sur l'insensé

Radio Grenouille

Image de la critique de Radio Grenouille

mercredi 11 janvier 2017

« Face à Médée » n’est pas une adaptation de la tragédie grecque

Par Margaux Wartelle

« Face à Médée » n’est pas une adaptation de la tragédie grecque, mais une recherche des traces que son histoire a laissé dans les trois comédiennes présentes sur scène. Une rencontre avec Médée, en tant qu’actrices mais aussi en tant que femmes....

Lire l'article sur Radio Grenouille