Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Et pourtant ce silence ne pouvait être vide »

Et pourtant ce silence ne pouvait être vide

+ d'infos sur le texte de Jean Magnan
mise en scène Michel Cerda

Distribution

Présentation

Le 2 février 1933, au Mans, la femme et la fille d’un avoué à la retraite sont assassinées par leurs deux bonnes qui leur arrachent vivantes les yeux. Au procès, la cadette des soeurs Papin déclarera simplement : « on ne se parlait pas… » Et pourtant ce silence ne pouvait être vide… Ce texte n’est pas sans rappeler Les Bonnes de Genet inspiré du même fait divers ; mais ici le meurtre surgit comme par effraction, sans préméditation. Michel Cerda tient à exposer les enjeux de la pièce et non à présenter des rôles archétypes. Ainsi, les quatre comédiennes s’échangeront les rôles de bonnes et de patronnes au fil des représentations.

Calendrier

Première représentation référencée

Strasbourg
Le mercredi 08 octobre 2008
Théâtre National de Strasbourg - TNS
Octobre 2008
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Châtenay-Malabry
Le 06/05/2009
20:30
Théâtre Firmin Gémier/La Piscine