Accueil de « Et ma cendre sera plus chaude que leur vie »

Et ma cendre sera plus chaude que leur vie

Marie Montegani (Mise en scène), Marina Tsvetaïeva (Texte)

On en parle dans la presse et sur le web

ManiThea

Image de la critique de ManiThea

samedi 23 mars 2019

La puissance et la pureté de Marina Tsvetaeva

Par Catherine Correze

Réunissant des extraits des très nombreux carnets de notes de l’écrivaine, cette pièce très intime tente de transmettre la puissance et la pureté de Marina Tsvetaeva, poétesse russe au destin tragique....

Lire l'article sur ManiThea

théâtres.com

Image de la critique de théâtres.com

mercredi 06 mars 2019

« Et ma cendre sera plus chaude que leur vie » au Lucernaire !

Par Laurent Schteiner

Le Lucernaire met actuellement à l’affiche un spectacle de toute beauté, Et ma cendre sera plus chaude que leur vie, d’après les carnets de note de Marina Tsvetaeva. La mise en scène épurée de Marie Montegani cède totalement la place au texte brillamment interprété par Clara Ponsot, elle nous retourne les sangs tant sa présence scénique nous hypnotise. L’apport de la vidéo souligne avec a propos le texte de ce spectacle. Un spectacle enchanteur !...

Lire l'article sur théâtres.com

Profession Spectacle

Image de la critique de Profession Spectacle

mardi 05 mars 2019

Le voyage au bout de la nuit de Marina Tsvetaeva

Par Frédéric Dieu

Marie Montegani propose une biographie étonnante de Marina Tsvetaeva. La pièce présente un visage assez odieux de l’écrivaine russe pour qui ne l’a jamais lue tandis qu’aux yeux de qui a déjà parcouru ses œuvres, elle confirme le destin complexe et torturé de leur auteure. Statique et assise de bout en bout, Clara Ponsot livre une véritable performance, dans une ambiance sombre, comme un voyage au bout de la nuit toujours en attente de lumière....

Lire l'article sur Profession Spectacle

Les Soirées de Paris

Image de la critique de Les Soirées de Paris

lundi 04 mars 2019

Marina Tsvetaeva, poétesse dans l’âme

Par Isabelle Fauvel

Marina Tsvetaeva (1892-1941), est, avec Anna Akhmatova (1889-1966), une des plus grandes poétesses russes du XXème siècle. Épousant l’Histoire chaotique et mouvementée de son pays en ce début de siècle (Première Guerre Mondiale, Révolution d’Octobre, famine à Moscou, Seconde Guerre Mondiale, apogée du stalinisme…), sa vie fut fatalement des plus tragiques. Avec “Et ma cendre sera plus chaude que leur vie” qui se joue actuellement au Lucernaire......

Lire l'article sur Les Soirées de Paris

Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

jeudi 28 février 2019

Le portrait d’une femme éprise d’absolu

Par Isabelle Stibbe

Dans la mise en scène subtile de Marie Montegani, Clara Ponsot compose une Marina Tsvetaeva puissante et habitée....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Théâtre au Vent

Image de la critique de Théâtre au Vent

mercredi 27 février 2019

A-t-on le droit d’être poète

Par Evelyne Trân

La force des carnets de notes de Marie Tsetaeva est de s’enraciner dans la source la plus intime de la pensée, celle qui prend souche au ras du sol, juste la peau d’une page de papier.

Lire l'article sur Théâtre au Vent

critiquetheatreclau.com

Image de la critique de critiquetheatreclau.com

dimanche 24 février 2019

Un grand plaisir poétique

Par Arrazat Claudine

C’est un grand plaisir poétique que nous offre Clara Ponsot. Nous sommes inondés d’une forte émotion dès les premiers instants. Clara Ponsot nous conte avec grand brio le destin tragique de cette grande poétesse russe Marina Tsvetaeva 1892-1991 qui vécut la révolution d’octobre, l ’exil et eue un destin des plus tragique....

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

hottello

Image de la critique de hottello

vendredi 22 février 2019

L’art de dire cette belle énigme d’être au monde

Par Véronique Hotte

Marina Tsvetaeva (1892-1941) rejoint les grands poètes russes du XX è siècle, reconnue en France tardivement dans les années 1980-1990, à côté des contemporains – Pasternak, Maïakovski, Mandelstam, Akhmatova -, essuyant les épreuves douloureuses du destin d’un pays, entre exaltation et tragédie....

Lire l'article sur hottello