Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Esta breve tragedia de la carne »

Esta breve tragedia de la carne

mise en scène Angélica Liddell

Distribution

Présentation

Emily Dickinson a vécu une vie introvertie et recluse. Poétesse prolifique, cette jeune femme s’est penchée sur le mystère et l’absence en questionnant la mort, la nature, l’âme, Dieu, l’existence. Une poésie à la fois limpide et opaque, qui la place du côté des femmes résistantes – voire révolutionnaires –, des conquérantes. La passionnée Angélica Liddell s’inspire de l’Américaine pour créer Esta breve tragedia de la carne, présenté en première mondiale. A travers Dickinson, elle poursuit sa quête de son propre sens du sacré, la recherche d’un état primitif et cite en références Elephant Man de David Lynch et les sulfureux photographes Diane Arbus et Joel-Peter Witkin – fascinés tous deux par les êtres aux caractéristiques physiques étranges.
Au cœur d'une vitrine, entourée d’abeilles, l’Espagnole fera chavirer nos cœurs et nos sens.

Dernières critiques

Le Temps
Angelica Liddell, fiancée de Dieu et reine des abeilles
Image d'une critique concernant Angelica Liddell, fiancée de Dieu et reine des abeilles

Par Marie-Pierre Genecand

mercredi 09 septembre 2015

tdg.ch/
La ferveur du sacrilège
Image d'une critique concernant La ferveur du sacrilège

Par Katia Berger

mardi 08 septembre 2015

Calendrier

Première représentation référencée

Genève
Le lundi 07 septembre 2015
La Bâtie - Festival de Genève
Septembre 2015
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Genève
Du lun. 07/09/15 au mer. 09/09/15
La Bâtie - Festival de Genève
Septembre 2015
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30