theatre-contemporain.net

Accueil de « Espæce »

Espæce

Aurélien Bory (Conception)

On en parle dans la presse et sur le web

Bigorre.org

Image de la critique de Bigorre.org

jeudi 08 décembre 2016

Le bel espaece d’Aurélien Bory

Par Stephane Boularand

L’histoire entre Aurélien Bory et le public du Parvis remonte déjà à quelques années. On pense à Questcequetudeviens en 2010 dans lequel il explorait avec le solo de Stéphanie Fuster l’espace du Flamenco, l’univers de la jeune danseuse japonaise Kaori Ito il y a trois ans dans Plexus ou Azimut qui nous amenait dans le domaine circassien....

Lire l'article sur Bigorre.org

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

samedi 23 juillet 2016

Bory nous plie et nous déploie -

Par Frère Charles Desjobert

Aller voir « Espæce » d’Aurélien Bory ; aller vivre « Espace » à l’Opéra ; lire « Espèce d’Espaces » de Georges Perec. Iconoclasme que de tordre ainsi ce superbe titre, diraient certains si ce geste n’était le prolongement de celui de Perec....

Lire l'article sur I/O Gazette

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 20 juillet 2016

Georges Perec, de la page au plateau : mode d’emploi

Par Rosita Boisseau

Ecrire, lire, mettre en scène. Signer l’espace, y tirer des lignes, en feuilleter les couches comme on déroule des pages. Ce rapport intime entre texte et spectacle révèle un double fond magique de la nouvelle pièce pour cinq interprètes d’Aurélien Bory, Espaece, conçue sous l’emprise de Georges Perec (1936-1982) et en son ­hommage....

Lire l'article sur Le Monde.fr

insense

Image de la critique de insense

lundi 18 juillet 2016

Espæce… (en voie de disparition)

Par Yannick Butel

Quel petit vélo a bien pu passer par la tête d’Aurélien Bory quand il a ouvert Espèces d’espaces de Georges Perec, publié chez Galilée ? A quelle angoisse – semblable à celle du gardien de but devant le penalty – ses interprètes ont-ils été soumis une heure durant quand il s’est

Lire l'article sur insense

Les Trois Coups

Image de la critique de Les Trois Coups

lundi 18 juillet 2016

Beau et décousu, le drôle de Léviathan d’Aurélien Bory

Par Lise Facchin

À partir de l’ouvrage « Espèce d’espace » de Georges Perec, Aurélien Bory a monté un drôle de spectacle ponctué de moments de grâce, une sorte de forme étrange dans laquelle le spectateur est transbahuté d’un registre à l’autre, souvent hélas sans trop savoir pourquoi....

Lire l'article sur Les Trois Coups

La Parafe

Image de la critique de La Parafe

lundi 18 juillet 2016

Sensibilité à fleur de peau

Par F

Le Festival d’Avignon ne propose pas que du théâtre, même si c’est bien à ça qu’il est associé. Outre la danse, la musique ou les arts plastiques, une catégorie a été créée pour accueillir toutes les formes hybrides et inclassables : « indiscipline ». C’est d’elle que relève Espæce, la dernière création d’Aurélien Bory, présentée à l’Opéra d’Avignon. Partant de l’œuvre de Georges Perec, Espèces d’espaces, il propose une réflexion en acte et sans...

Lire l'article sur La Parafe

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

dimanche 17 juillet 2016

Aurélien Bory dans les rêves de Perec

Par Stéphane Capron

Aurélien Bory est un magicien de l’espace. Il le prouve de nouveau avec son nouveau spectacle autour de l’œuvre de Perec. Un spectacle sans paroles, musical, protéiforme, où la poésie des corps des circassiens et des comédiens se confronte au mur de fond de scène. C’est magique....

Lire l'article sur Sceneweb

L'insensé

Image de la critique de L'insensé

dimanche 17 juillet 2016

Un mur se meut - hallucinations, balivernes et puis ?

Par Malte Schwind

Aurélien Bory présente du 15 au 23 juillet à l’Opéra Grand Avignon, Espaece, pièce de chorégraphie scénographique inspirée du livre de Georges Perec Espèces d’espaces. Une heure de variations et de transformations d’espaces avec cinq comédiens-chanteurs-acrobates-danseurs muets devant ce spectacle qui les dépassent. Comment l’habiter ?...

Lire l'article sur L'insensé

Culturebox

Image de la critique de Culturebox

samedi 16 juillet 2016

Aurélien Bory réinvente en langage théâtral les "Espèces d'espaces" de Perec

Par Laurence Houot

Comment donner forme sur scène à un texte de Georges Perec "Espèces d'espaces", sans qu'aucun mot ne soit prononcé ? C'est ce que tente (et réussit) Aurélien Bory à Avignon. "Espæce" est une recomposition poétique de l'œuvre de Perec en langage scénique. Une orfèvrerie....

Lire l'article sur Culturebox

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

vendredi 15 juillet 2016

Les fuites enserrées d’Aurélien Bory

Par Amelie Blaustein Niddam

Le Festival d’Avignon se place cette année sous le signe de la mort, et depuis hier soir, les spectacles ont tous un sens révélé. Aurélien Bory s’est passionné pour Perec, son oeuvre et sa vie marquée par la mort de sa mère exterminée à Auschwitz. Espæce est une fuite, une impossible fuite face à un démon qui prend la forme d’un mur oppressant....

Lire l'article sur Toutelaculture