theatre-contemporain.net

Distribution

Présentation

Privée du texte Contre la télévision que les ayant droits de Pasolini lui ont refusé, la compagnie La Llevantina ne quitte pas pour autant la fureur pasolinienne : au contraire même, Marie-José Malis et ses comédiens font bloc autour de cette absence. Ils la détournent allègrement dans des scènes qui convoquent la satire, le burlesque ou la tragédie grecque pour donner corps à l’ombre de Pasolini, à la vigueur de sa parole et de sa pensée : où Derrida rencontre les Marx Brothers, où l’on peut se poser des questions ambitieuses (« qu’est-ce que le réel ? ») armés simplement d’une pelle et d’un rouleau à peinture. Un rituel joyeux qui convie acteurs et public à penser notre société. A la penser ensemble, ce qui, au contraire de la télévision, reste l’essence même du théâtre.