theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Le Champ des possibles »

Le Champ des possibles

+ d'infos sur le texte de Elise Noiraud
mise en scène Elise Noiraud

On en parle dans la presse et sur le web

Théâtre du Blog

Image de la critique de Théâtre du Blog

jeudi 25 novembre 2021

Le moment de quitter sa famille

Par mireille Davidovici

  Elise a grandi depuis ''Pour que tu m’aimes encore'', deuxième volet de sa trilogie titrée Élise, où, seule en scène, elle livre ses émois amoureux d’adolescente (voir Le Théâtre du blog). Aujourd’hui, troisième chapitre: la jeune fille a dix-huit ans, le moment de quitter sa famille et d’entrer dans le monde adulte. Mais pas facile de lâcher son Poitou natal pour monter à Paris et faire des études de...

Lire l'article sur Théâtre du Blog

M La Scène

Image de la critique de M La Scène

mercredi 24 novembre 2021

Élise et moi, émoi

Par Marie-Laure Barbaud

Au Théâtre du Rond-Point, Élise Noiraud reprend son spectacle "Le Champ des possibles", créé en 2019 à La Reine Blanche et qui fut l’un des succès du Festival Off d’Avignon de la même année. Dans ce seule-en-scène bien rodé, l’interprète dresse une galerie de portraits, avec une virtuosité tout à fait réjouissante....

Lire l'article sur M La Scène

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

mercredi 24 juillet 2019

Elise Noiraud, l’essor est jeté

Par Anne Diatkine

Avec une énergie et un humour imparables, l’actrice et metteure en scène trentenaire, passionnée de théâtre depuis le lycée, a enthousiasmé le off d’Avignon avec le dernier volet de sa trilogie autobiographique sur le difficile basculement dans l’âge adulte....

Lire l'article sur Libération.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

samedi 13 juillet 2019

L’envol d’Elise Noiraud

Par Vincent Bouquet

Avec Le Champ des possibles, la comédienne conclut son triptyque qui balise le long chemin de l’enfance à l’âge adulte. Un seule en scène à l’énergie débordante, drôle et sensible à la fois, repris au Théâtre Transversal à Avignon....

Lire l'article sur Sceneweb

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

samedi 13 juillet 2019

Le bouleversant récit d’émancipation d’Elise Noiraud

Par Sandrine Blanchard

« Est-ce que tout le monde a pu déposer son cœur sur le plateau ? » A la question posée à ses élèves par la professeure de l’atelier théâtre auquel Elise Noiraud participait lorsqu’elle était étudiante à Paris, la jeune femme peut désormais répondre oui. Un grand oui....

Lire l'article sur Le Monde.fr

lejdd.fr

Image de la critique de lejdd.fr

samedi 13 juillet 2019

Elise Noiraud et Nicolas Devort, révélations du Off du Festival d'Avignon

Par Alexis Campion

Les seuls en scène d'Elise Noiraud et de Nicolas Devort sont deux des révélations du Off du Festival d'Avignon....

Lire l'article sur lejdd.fr

La Revue du Spectacle

Image de la critique de La Revue du Spectacle

dimanche 16 juin 2019

Le champ des possibles et le meilleur pour la fin…

Par Isa-belle L

… le passage à l'âge adulte, une aventure et de beaux lendemains qui continueront au Festival d'Avignon ! Élise Noiraud m'a permis de faire un test. Cela fait plus de trois semaines maintenant que j'ai assisté à son seul(e) en scène au Théâtre de la Reine Blanche où cette comédienne intense......

Lire l'article sur La Revue du Spectacle

lefigaro.fr

Image de la critique de lefigaro.fr

samedi 15 juin 2019

Élise Noiraud, une Philippe Caubère en jupons 

Par Jean-Luc Jeener

La jeune comédienne, qui joue seule le seul en scène Le Champ des possibles, signe un spectacle vivant, énergique, et drôle, tout en étant plein de gravité et d’émotion....

Lire l'article sur lefigaro.fr

A Bride abattue

Image de la critique de A Bride abattue

mardi 28 mai 2019

Après l'obtention de son bac ... ES option théâtre

Par Marie-Claire

C'est tout le talent de cette jeune femme de nous offrir un morceau aussi joyeux et réussi que les précédents, La banane américaine, consacré à l'enfance et Pour que tu m'aimes encore, centré sur l'adolescence....

Lire l'article sur A Bride abattue