Accueil de « Nouvelles représailles »

Nouvelles représailles

mise en scène Véronique Widock

:Présentation

Nouvelles représailles joue avec l'absurde et la satire pour lutter contre la bêtise et la lâcheté, dénonçant avec ironie les fanatismes. Une création qui trouve, en ces moments de violence et de solidarité, une actualité inattendue et bousculante.

"Comment c'est vivre? Comment c'est? Dites le nous."

Après avoir créé au Théâtre de la Tempête-Cartoucherie de Vincennes la saison dernière Le Soldat Ventre creux, Véronique Widock choisit de mettre en scène l'univers incongru, réjouissant et explosif des cabarets écrits par Hanokh Levin tout au long de sa vie. Ce sera le second volet d'un triptyque qu'elle consacrera à cet immense auteur israélien.

La plume de Levin est ironique, elle provoque la stupéfaction, bouscule nos repères émotionnels, déclenche le rire. Jouant autant avec l'audace des situations qu'avec l'intelligence de l'écriture, Levin convie notre imagination à ses limites pour mieux dénoncer la violence du monde, défendre la paix et lutter contre les fanatismes.

Dix sept fragments composeront la toile folle de ces Nouvelles représailles : courts monologues, scènes à deux et à trois, récits, bribes poétiques, chansons...

A la recherche d'un oubli salvateur et d'une fête éternelle, une mini société de gens ordinaires se côtoient et se croisent. Solitudes, conflits d'intérêts, numéros d'esbroufe, quête acharnée du bonheur et règlements de compte se superposent, dénonçant la ténacité humaine et la déraison politique.

Porté par l'énergie inextinguible de trois comédiens et d'une violoniste, Nouvelles représailles dresse le portrait d'une société contemporaine éclatée et effervescente, vivant entre angoisse et adrénaline, doutes et illusions.

Véronique Widock

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.