theatre-contemporain.net

Accueil de « De la démocratie en Amérique (Democracy in America) »

De la démocratie en Amérique (Democracy in America)

Roméo Castellucci (Metteur en scène)

On en parle dans la presse et sur le web

L'Insensé

Image de la critique de L'Insensé

dimanche 04 février 2018

Lange de la démocratie : Castellucci

Par Jérémie Majorel

Democracy in America balaie tous les clichés qui traînent sur le metteur en scène italien : théâtre d’images, spectaculaire, hypnotique... C’est au contraire l’accouchement douloureux d’une langue démocratique....

Lire l'article sur L'Insensé

Wanderer

Image de la critique de Wanderer

jeudi 02 novembre 2017

Une démocratie en question

Par David Verdier

"Librement inspiré" de l'ouvrage éponyme d'Alexis de Tocqueville (1805–1859), Democracy in America est à la fois un livre d'images et une réflexion politique. Romeo Castellucci renouvelle de l'intérieur un théâtre qui joue avec les limites de l’œuvre d'art pour adresser un message puissant et profond. Voyage aux racines d'une conquête violente des âmes et des territoires....

Lire l'article sur Wanderer

culturopoing.com

Image de la critique de culturopoing.com

dimanche 22 octobre 2017

Roméo Castellucci, faiseur fou d’images floues.

Par Alban Orsini

Le spectacle s’ouvre sur une glossolalie, « une série de sons ou de mots dont les auditeurs ne peuvent saisir le sens sans le concours d’un autre sujet possédant le don de l’interprétation » (Larousse). Et s’il est une notion qui définit avec pertinence le théâtre sensoriel de Roméo Castellucci, c’est bien cette glossolalie-là, transposée qu’elle est bien souvent à l’espace scénique, c’est-à-dire dans une série d’images dont le spectateur ne...

Lire l'article sur culturopoing.com

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

samedi 21 octobre 2017

“Democracy in America” : Castellucci, mystique jusqu'à la caricature

Par Fabienne Pascaud

Malgré quelques scènes belles à couper le souffle, l’adaptation théâtrale du metteur en scène italien souffre d’un message trop confus....

Lire l'article sur Télérama.fr

Attractions Visuelles

Image de la critique de Attractions Visuelles

samedi 21 octobre 2017

Frissons historiques

Par Karminhaka

S'attaquer au texte fondateur d'Alexis de Tocqueville, en changeant à peine son titre, a de quoi impressionner à priori, ou intimider. Mais Romeo Castellucci, dont l'approche scénique opère plus sur un plan poétique – envisagé comme une façon de réduire les choses à leur essence – livre une adaptation pour le moins orientée. Manière de ne garder d'un texte que sa substantifique moelle sur fond de liberté créatrice....

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Les Trois Coups

Image de la critique de Les Trois Coups

samedi 21 octobre 2017

Le sacrifice, à l’aube de toute démocratie

Par Lorène de Bonnay

Liberté, égalité : des vœux pieux, des mots creux ? Que se passe-t-il donc à l’ombre de la démocratie ? En questionnant ces valeurs ô combien précieuses, Romeo Castellucci crée un horizon d’attente immense. Trop, peut-être....

Lire l'article sur Les Trois Coups

France Culture

Image de la critique de France Culture

mercredi 18 octobre 2017

Tocqueville et le théâtre de la démocratie

Par Géraldine Mosna-Savoye

Romeo Castellucci met en scène le chef d’œuvre philosophique, De la démocratie en Amérique, mais Tocqueville, que pensait-il pour sa part du théâtre ?...

Lire l'article sur France Culture

Crayonné au théâtre.

Image de la critique de Crayonné au théâtre.

mardi 17 octobre 2017

De Babel à la musique des sphères

Par Christian Drapron

Ceux qui espèrent trouver dans ce dernier spectacle de Castellucci une simple illustration des thèses du célèbre ouvrage d’Alexis de Tocqueville resteront sans doute sur leur faim. Democracy in America ne fait que prolonger un travail déjà engagé depuis longtemps par le créateur de l’Orestie et de Go down Moses, sur la tragédie et le silence de Dieu....

Lire l'article sur Crayonné au théâtre.

Culturebox

Image de la critique de Culturebox

mardi 17 octobre 2017

"Democracy in America", Romeo Castellucci toqué de Tocqueville

Par Hugues Le Tanneur

En s’inspirant très librement du livre, "De la démocratie en Amériqu"e, le dramaturge, metteur en scène et plasticien italien en offre une lecture originale en forme de fantasmagorie dévoilant la part obscure de ce continent telle qu’on la trouve chez des écrivains comme Nathaniel Hawthorne ou Herman Melville. Ce spectacle d’une intensité rare est l’un de ses plus réussis....

Lire l'article sur Culturebox

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

mardi 17 octobre 2017

Des images d’une beauté pénétrante

Par Jean Chollet

Pour cette évocation de la naissance de la démocratie américaine, le metteur en scène et plasticien italien s’est librement inspiré de l’ouvrage en deux volumes (1835 et 1840) d’Alexis de Tocqueville, philosophe, sociologue et écrivain français (1805 – 1859). Il résulte de ses observations et recherches effectuées lors de ses séjours aux Etats-Unis, de ses réflexions et analyses spécifiques et théoriques sur un régime politique en mesure...

Lire l'article sur WebThéâtre