Accueil de « De l'Eve à l'eau »

On en parle dans la presse et sur le web

L'Insensé

Image de la critique de L'Insensé

jeudi 07 novembre 2019

Entrée en matière : De l’Ève à l’eau d’Angélique Clairand & Éric Massé

Par Jérémie Majorel

Entendre parler patois d’un bout à l’autre d’une pièce est chose proprement inouï au théâtre, d’autant plus qu’il ne s’agit pas ici d’en faire une ficelle comique, usée jusqu’à la corde. Non, le patois, ici, c’est « une langue, donc un monde », le vecteur même de la « rétro-genèse » d’Ève. Le patois entraîne dans son sillage une scénographie de Johnny Lebigot qui glisse du naturalisme vers un espace mémoriel...

Lire l'article sur L'Insensé