Accueil de « Dans les ruines d'Athènes »

Dans les ruines d'Athènes

Julie Bertin (Mise en scène), Jade Herbulot (Mise en scène)


:Chassé croisé entre ce jeux tv et la politique

Tout commence par un jeu de télé réalité les candidats (Oreste, Cassandre, Iphigénie, Antigone , Médée , Ulysse} Le gagnant aura toutes ses dettes effacées et pourra donc réaliser ses désirs. Les souhaits de chacun font référence à la mythologie,( Ulysse, après avoir voyage , souhaite aller retrouver sa femme dans son petit village... ) Nous sommes en Grèce et le jeu se nomme Parthenon Story !!
La scène suivante nous transporte autour d une table où le FMI, et l'union européenne proposent de relever le déficit grec bien sûr sous certaines conditions. On va assister à un chassé croisé entre ce jeux tv et la politique.. De toute part les exigences sont écrasantes, les humiliations apparaissent et les désillusions sont grandes.
Reliant ces deux mondes Europe(princesse phenicienne et compagne de Zeus)chante ses tourments qui s amplifient avec le temps.
Il faut signaler "Angela Merkel " avec des envolées de language ironiques et moqueuses ainsi de la voix sensuelle d "Europe" qui vous transperce d émotions La finale est magnifique, pleine de poésie et de surprises. Grand moment de théâtre.

Hermione

On en parle dans la presse et sur le web

Critiques Théâtres Paris

Image de la critique de Critiques Théâtres Paris

mercredi 15 novembre 2017

Europe est mal en point...

Par Philippe Chavernac

Pour la pièce dans Les ruines d'Athènes qui se joue en ce moment au théâtre des Quartiers d'Ivry, c’était bien parti, même très bien parti avec cette idée de jeu de télé réalité (on pense à Loft Story pour les plus anciens et les deux présentateurs sont excellents)... et pourquoi pas les politiques qui signent leurs traités toujours plus drastiques pour les peuples......

Lire l'article sur Critiques Théâtres Paris

Carnet d'Art

Image de la critique de Carnet d'Art

dimanche 16 juillet 2017

L’Europe comme enjeu d’une génération.

Par Kristina D'Agostin

L’autre création du Birgit Ensemble, Dans les ruines d’Athènes interroge quant à elle le cas de la crise grecque. Calypso et Hyppolite sont les deux présentateurs d’une émission de téléréalité, Parthénon story, dans laquelle six candidats (Cassandre, Médée, Ulysse, Antigone, Iphigénie et Oreste) pourront effacer leurs dettes personnelles s’ils remportent le jeu. Cette émission prise comme métaphore de la Grèce et de son rapport à l’UE....

Lire l'article sur Carnet d'Art