Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Dans la République du bonheur »

Dans la République du bonheur

+ d'infos sur le texte de Martin Crimp traduit par Philippe Djian

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Heteroclite

mercredi 04 juin 2014

Mark Ravenhill, Martin Crimp : acide Albion

Par Stéphane Caruana

La Grande-Bretagne nourrit en son sein un vivier d’auteurs de théâtre qui, d’Harold Pinter à Edward Bond en passant par Sarah Kane, porte un regard critique sur le monde et interroge le fonctionnement de la société occidentale. En juin, deux d’entre eux seront à l’honneur sur les scènes lyonnaises : Martin Crimp et sa République du bonheur aux Subsistances et Mark Ravenhill et sa série de courtes pièces, présentée sous le titre War and Breakfast....

Lire l'article sur Heteroclite

Image de la critique de Mediapart

vendredi 12 avril 2013

Les Britanniques ont en Martin Crimp leur nouveau grand dramaturge

Par Christophe Demardelé

Les Britanniques ont en Martin Crimp leur nouveau grand dramaturge après Pinter. Mais ce que ce dernier avait de classique ne se retrouve pas dans la liberté créative du premier. Car Dans la République du bonheur est une pièce en trois « actes » inégaux, incomparables entre eux et sauvages. L’esprit subversif y règne avec une jubilation non contenue....

Lire l'article sur Mediapart

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)