Accueil de « Cyrano de Bergerac »

Cyrano de Bergerac

+ d'infos sur le texte de Edmond Rostand
mise en scène Dominique Pitoiset

On en parle dans la presse et sur le web

AuBalcon.fr

Image de la critique de AuBalcon.fr

mercredi 02 mars 2016

Cyrano de Bergerac devient fou à la Porte St Martin

Par Pierre Chatel

Contents d'avoir vu cette adaptation de Cyrano de Bergerac dans un asile de fous. Elle vaut le détour, même si nous restons dubitatifs sur certains points. Les partis pris de mise en scène francs, culottés, ajoutent de l'humour (plus ou moins fin). Attention aux âmes sensibles, ils démystifient l'œuvre tout en restant fidèle au texte en vers......

Lire l'article sur AuBalcon.fr

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

jeudi 11 février 2016

Philippe Torreton "La culture est le noyau dur du vivre ensemble"

Par Michaël Melinand (entretien)

Philippe Torreton redevient Cyrano de Bergerac, trois ans après sa création au Théâtre national de Bretagne à Rennes. La mise en scène de Dominique Pitoiset envoie le héros d’Edmond Rostand – un lascar, crâne rasé, en marcel et jogging –, dans un hôpital psychiatrique, avec des personnages pathologiquement extravagants. Rencontre avec un comédien prompt à convoquer Shakespeare, quand il évoque Cyrano....

Lire l'article sur L'Humanité

BFMTV

Image de la critique de BFMTV

vendredi 05 février 2016

Philippe Torreton dans un Cyrano de Bergerac à l'étonnante mise en scène

Par Edouard Bonnamour

Cyrano de Bergerac revient dans les murs où il a été joué pour la première fois. Près de 120 ans après sa première représentation le Théâtre de la Porte Saint Martin accueille de nouveau le mythique personnage créé par Edmond Rostand. Dans une mise en scène résolument décalée de Dominique Pitoiset, c’est Philippe Torreton, magistral, qui reprend le rôle....

Lire l'article sur BFMTV

- Webzine Culturel

Image de la critique de - Webzine Culturel

mercredi 03 février 2016

Une folie ! la version revue et corrigée de Cyrano par Dominique Pitoiset

Par Amaury Jacquet

Loin des perruques, des épées, et des ors de l’Hôtel de Bourgogne, Dominique Pitoiset propulse Cyrano chez les fous et nous livre une version aussi radicale qu’inattendue du chef-d’œuvre d’Edmond Rostand. Et pour incarner cet homme à part, ici et maintenant, qu’il voit d’abord comme un esprit irréductible et jusqu’au-boutiste, Philippe Torreton n’a pas son pareil pour lui insuffler une densité et une humanité exceptionnelles....

Lire l'article sur - Webzine Culturel

LeJDD.fr

Image de la critique de LeJDD.fr

dimanche 31 janvier 2016

Philippe Torreton joue les prolongations en Cyrano de Bergerac

Par Alexis Campion

Créé en 2013 au Théâtre national de Bretagne, à Rennes, le spectacle surprend avec son Cyrano crâne rasé, bipolaire à la limite pathologique. Il a rencontré un tel succès dans les salles subventionnées qu'il se permet, aujourd'hui, une renaissance sous les auspices du privé. Une situation peu courante "mais louable", remarque le comédien. "Car paradoxalement, nous sommes nombreux à nous battre pour qu'entre ces deux mondes, les frontières...

Lire l'article sur LeJDD.fr

Image de la critique de L'Express

vendredi 30 mai 2014

Philippe Torreton, un grand Cyrano de Bergerac

Par Igor Hansen-Love

Sur la scène de l'Odéon, Dominique Pitoiset dirige Philippe Torreton à la perfection. Le comédien transfigure littéralement le rôle-titre de la pièce d'Edmond Rostand...

Lire l'article sur L'Express

Image de la critique de Le Littéraire

mardi 27 mai 2014

Un Philippe Torreton impérial, dominant parfaitement son rôle

Par Christophe Giolito

La scène est ouverte. L'éclairage pâle focalise l'attention sur les portes en fond de scène et sur un personnage assis, de dos, dans un fauteuil au premier plan. Le mobilier, standard, est impersonnel. On est dans un lieu public. Les comportements des personnages y sont légèrement inachevés ; ils recèlent un brin d'imprévisibilité...

Lire l'article sur Le Littéraire

Image de la critique de Culturopoing

mardi 27 mai 2014

D. pitoiset insuffle une folie douce supplémentaire à la pièce

Par Alban Orsini

Cyrano de Bergerac est sans nul doute l’un des textes de théâtre les plus puissants tant sa poésie résonne toujours dans notre temps contemporain dans lequel tout va plus vite. Dans cette société où l’oisiveté contemplative n’est pas souhaitable et la suspension des heures égrainées n’est plus permise, il faut se conforter de manière aliénante à la rentabilité, faire preuve constante de perspicacité et d’efficience. L’homme n’a plus le loisir de...

Lire l'article sur Culturopoing

Image de la critique de Rue du théâtre

lundi 26 mai 2014

Cyrano, double 'je'

Par Jean-Pierre Bourcier

Cyrano, un cas clinique ? Pourquoi pas. Il parle pour un autre. Il aime sans pouvoir s'aimer, n'y se faire aimer. C'est un rhéteur que personne n'égale. Un cas donc qui, ici, perturbe son monde. Ambiance clinique comme décor. Tables et tabourets au design épuré sont posés en rang de réfectoire avec, quand même, un jukebox à jardin. En fond de scène, une double porte battante. Des papiers pliés pendent sur des fils métalliques au dessus des têtes...

Lire l'article sur Rue du théâtre

Image de la critique de Arkult

samedi 24 mai 2014

Cyrano : il est tout, avec trois fois rien

Par Hadrien Volle

Rarement, une création fait autant parler d’elle. Fin 2012, en pleine « affaire Depardieu », Philippe Torreton prend parti et assaille le premier dans une longue tribune dans Libération. Un texte truffé de références à Cyrano de Bergerac. Quelques semaines plus tard, Torreton incarne lui-même Cyrano, ce rôle qui colle tant à la peau du grand Gérard. La comparaison se fera forcément. Heureusement, les premiers commentaires seront unanimes...

Lire l'article sur Arkult