Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Conviction intime »

Conviction intime

+ d'infos sur le texte de Rémi De Vos
mise en scène Myrto Reiss

:Présentation

Sur Conviction intime

Conviction intime de Rémi De Vos, pièce créée en février 2000 à la Comédie de Béthune (CDN Nord-Pas-de-Calais) dans une mise en scène d'Alain Barsacq, fouille dans l'obscurité de nos consciences pour dénoncer certains travers du monde d'aujourd'hui. L'homo economicus tient le premier rôle dans cette œuvre du répertoire contemporain.

Lui, vient de se faire licencier. Elle, sa femme, veut croire qu'il a enfin obtenu cette augmentation tant désirée. Alors lui, n'osant pas la contredire, dit partir chaque matin au travail. Errant dans les rues, il essaye de comprendre ce qui a bien pu se passer pour qu'il en arrive là. En son absence, sa femme se vante auprès de la voisine de palier du bonheur sans limites qui les attend. Mais c'est sans prendre en compte le pouvoir fascinant du désespoir…

Une forte conviction anime L'Homme, La Femme et La Voisine de Rémi De Vos : avoir pour être. Pour eux, affection ne rime qu'avec augmentation. Dépourvus d'âme, ils alignent leurs désirs aux clichés de la consommation et du paraître. Se conformer aux normes leur garantit l'admiration des autres ; du moins les préserve de l'ire des regards indiscrets ; et malgré eux les plie à adopter une idéologie dont ils sont profondément les victimes. Pris dans la spirale d'une ascension illusoire, les espoirs des deux femmes s'enflent. Leurs rivalités intensifient leurs délires, tandis que l'objet de leur convoitise, fraîchement licencié, n'est en réalité qu'inutile et vain.

Par le biais d'un rituel quotidien agencé autour des départs et retours du mari et dans une langue standardisée, Rémi De Vos crée des personnages décalés, désincarnés, sans parole personnelle. Leur logorrhée est pourtant leur seul moyen d'échapper au néant qui les menace.


Notes de mise en scène

"Chercher à comprendre c'est commencer à désobéir", dit un des personnages.
Chercher à comprendre comment la norme remplace l'individualité, comment la parole devient langage.
Un monde factice qui n'a pas d'issue. Un univers qui se mord la queue.
Des personnages en bois, à l'image de leur langage.
Une langue de bois, à l'image de leurs envies.
Des mots qui sonnent creux. Leur flux aboutit au constat que le langage ne sert à rien.
Echec du langage, échec d'échapper aux méandres d'une pensée aussi implacable qu'absurde.
Chercher à comprendre comment on arrive à cette dépossession de soi, comment "je" est devenu un autre.

L'espace, dépouillé, géométrique, combine le privé et le public. Les costumes des trois personnages déclinent en gris le noir et blanc de la scénographie.
Trois cubes blancs, de hauteurs différentes, occupent le milieu de la scène. Ils sont tantôt ville, tantôt salon, bureau, lit, escalier... Un quatrième élément plus haut, arbitrairement placé à jardin, marque la promiscuité étouffante du regard de l'Autre. Au fond de la scène, par moments, l'ombre inquiétante d'une plante sèche évolue. Les protagonistes, prisonniers du plateau, ne le quittent jamais.

Trois êtres en dépossession d'eux-mêmes. Trois marionnettes dont les fils sont tendus par des convictions. Le cliché d'un idéal de vie en est le grand manipulateur.
Les gestes des personnages sont banals. Malgré le naturel avec lequel ils sont exécutés, on voit en filigrane un conditionnement. On assiste à une cérémonie qui se déroule sur l'échiquier des bienséances sociales et du savoir-vivre ; mais aussi à un rituel animalier de compétition pour le mâle.

Le comique de cet univers naît du contraste, de la rupture.
Les origines sociales modestes des personnages sont en profond décalage avec l'aspect très recherché de leur langage.
Le jeu des comédiens recherche l'équilibre entre identification et distanciation, réalisme et abstraction.

Myrto Reiss

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.