Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Contes et légendes »

Contes et légendes

+ d'infos sur le texte de Joël Pommerat
mise en scène Joël Pommerat

:Extraits des notes de Joël Pommerat

en cours de création

Le point de départ de ce projet est l’enfance.

Observer les relations, les valeurs, explorer les questions de l’éducation, de la transmission, de l’apprentissage, des règles, de la relation à l’adulte.

(...)

Une société en tout point semblable à la nôtre à l’exception de la présence de robots sociaux technologiquement très avancés, androïdes répliques quasi parfaites de l’humain.
Qu’est-ce que cette autre identité artificielle vient questionner ou révéler ?

Qu’est-ce qu’assure ou déplace cette présence quasi humaine ?

(...)

Il ne s’agit pas pour moi de travailler la dystopie pour critiquer les dérives de l’intelligence artificielle ou pour mettre en scène une énième révolte des machines. Ces thèmes sont importants mais je cherche à faire une expérience. Eprouver la réalité de cette possible coprésence avec des robots humanoïdes et traiter du rapport de l’humanité dite « naturelle » à l’humanité «reconstruite» ou artificielle (les robots).
Ces robots, qui sont des constructions de nous-mêmes, nous renvoient à nous-mêmes, êtres humains, en tant que constructions (sociales, culturelles). Ils font apparaître que nous sommes nous-mêmes des êtres « construits », en opposition avec l’idée que nous serions « naturellement » ce que nous sommes. Il n’y a pas de frontière si évidente entre des êtres « naturels » et « vrais » et de l’autre des êtres « construits » et « faux ».

(...)

Ce que l’expérience du plateau permet n’est pas si éloigné des tests réalisés dans certains laboratoires pour interroger, par exemple, l’anthropomorphisme et la possibilité de l’attachement à une machine.
Réussir à créer des états de présence  «  artificielle  » avec des robots a aussi beaucoup à voir avec la magie du théâtre, ainsi qu’avec des rituels de possession.

(...)

Il serait certainement contradictoire et sadique de créer des répliques parfaites de l’humain pour les traiter ensuite comme des esclaves ou de purs objets. Contradictions et incohérence des films ou séries montrant ce genre de relations (Blade Runner ou même la série Reals Humans, œuvres néanmoins passionnantes).

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.