Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Sa façon de mourir - The Way She Dies - Como Ela Morre »

Sa façon de mourir - The Way She Dies - Como Ela Morre

+ d'infos sur le texte de Tiago Rodrigues

On en parle dans la presse et sur le web

Au fil de la saison

Image de la critique de Au fil de la saison

dimanche 08 décembre 2019

Le couple, l'amour, et ses méandres

Par Marie-Amandine Fouqué

Ayant lu l'ensemble des pièces de Tiago Rodrigues, je ne pouvais manquer le passage de celle qui m'avait le plus profondément faite résonner, incarnant à elle seule mes craintes, mes doutes et l'impétuosité de mes pensées. Il en fallait peu alors pour que mes attentes soient irréalistes et je n'étais pas vraiment confiante à l'idée de voir des comédiens s'en emparer. Mais tg STAN n'est pas une troupe comme les autres !...

Lire l'article sur Au fil de la saison

Les Soirées de Paris

Image de la critique de Les Soirées de Paris

lundi 30 septembre 2019

Variations autour d’Anna Karénine

Par Isabelle Fauvel

Après avoir rendu hommage, avec son très remarqué “Bovary” (1), à la grande héroïne romantique et tragique de la littérature française, le comédien, metteur en scène et dramaturge portugais Tiago Rodrigues se confronte aujourd’hui, avec “The way she dies”, à une autre grande figure de la littérature, russe cette fois-ci, et tout aussi transgressive : Anna Karénine....

Lire l'article sur Les Soirées de Paris

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

mercredi 25 septembre 2019

L’hymne à l’amour et à la littérature de Tiago Rodrigues

Par Fabienne Pascaud

Comment survit-on à la passion ? Le metteur en scène portugais s’inspire d’“Anna Karenine” avec “The way she dies”, joué en trois langues au Théâtre de la Bastille, à Paris....

Lire l'article sur Télérama.fr

La Parafe

Image de la critique de La Parafe

lundi 23 septembre 2019

Déclaration d'amour, à la littérature

Par Floriane Toussaint

Après Bovary en avril 2016, Tiago Rodrigues s’attaque à une autre grande héroïne de la littérature, Anna Karénine, dans The Way She Dies. Avec ce titre, il attire d’emblée l’attention sur la mort célèbre du personnage, qui se jette sous les roues d’un train dans la gare-même où elle avait rencontré son amant Vronski. La mise en valeur du suicide du personnage laisse croire à une reconstitution de l’histoire qui y a mené. Néanmoins, l’approche de...

Lire l'article sur La Parafe

Le Bruit du off tribune

Image de la critique de Le Bruit du off tribune

samedi 21 septembre 2019

« The Way She Dies  » : 490 grammes, le poids de am vie

Par Marie Velter

Qu’écrire après avoir entendu les mots si puissants de Tolstoï se mêler aux mots si justes de Tiago Rodrigues ? Je me demande s’il ne vaudrait pas mieux les laisser résonner librement en moi, quelque temps, pour qu’ils agissent, se propagent et me façonnent, avant de vouloir les analyser.

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Crayonné au théâtre

Image de la critique de Crayonné au théâtre

jeudi 19 septembre 2019

Glissement sensible de la fiction romanesque à celui de l’existence

Par Christian Drapron

The way she dies , Como ela morre, Sa façon de mourir… Comme autant d’approximations d’un titre qui se cherche et qu’on réduirait un peu rapidement à une simple adaptation de l’imposant roman de Tolstoï : Anna Karénine......

Lire l'article sur Crayonné au théâtre

Artistikrezo

Image de la critique de Artistikrezo

mercredi 18 septembre 2019

« The way she dies » : pour l’amour d’Anna Karénine -

Par Hélène Kuttner

Au croisement des langues et des cultures, le collectif TgSTan et le metteur en scène Tiago Rodrigues donnent naissance à un spectacle poétique et irradiant, qui célèbre la passion en même temps que la littérature. Un moment théâtral de pure grâce, de liberté et d’une grande créativité au Théâtre de la Bastille dans le cadre …...

Lire l'article sur Artistikrezo

lefigaro.fr

Image de la critique de lefigaro.fr

mercredi 18 septembre 2019

Anna Karénine dans l’œil de Tiago Rodrigues et tg Stan 

Par Armelle Héliot

Le comédien, metteur en scène et directeur du Théâtre national de Lisbonne affronte l’énigmatique personnage de Tolstoï et pose cette question: que peut la littérature?...

Lire l'article sur lefigaro.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 16 septembre 2019

L’amour sublimé par la littérature

Par Caroline Châtelet

Dans The Way She Dies, Tiago Rodrigues retrouve le collectif belge tg STAN pour un spectacle mélancolique explorant la mécanique de la passion. Actuellement au Théâtre de la Bastille dans le cadre du Festival d’Automne à Paris....

Lire l'article sur Sceneweb

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

lundi 16 septembre 2019

Une collaboration fructueuse

Par Corinne Denailles

Ils se connaissent depuis longtemps, Tiago Rodrigues, longtemps avant d’être directeur du Théâtre national D Maria II de Lisbonne, a même été l’élève des TgStan venus à Lisbonne animer un stage de théâtre dans les années 1990. Ils ont en commun un même langage artistique, le même vocabulaire ; le principe de déconstruction, jamais gratuit, comme principe créatif, un texte écrit au fil des répétitions, une esthétique dépouillée, un...

Lire l'article sur WebThéâtre

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)