Présentation - Ciné - Itsaso Arana, Celso Giménez, - mise en scène Itsaso Arana,, Celso Giménez, - theatre-contemporain.net

:Présentation

Road-movie documentaire dans l’Espagne post-franquiste

Le quotidien El País évoque à la fois Robert Lepage (façon road-movie scénique), et Milo Rau (pour l’aspect documentaire). À la croisée de telles références, la compagnie La Tristura fait bonne figure. Le sujet de Ciné n’est pas mince non plus : à travers la quête d’un protagoniste qui tente de retrouver ses vrais parents, Itsaso Arana et Celso Giménez évoquent le drame des quelque 300 000 bébés volés en Espagne pendant la dictature franquiste. Une mémoire douloureuse, et largement occultée, qui ne cède cependant ni au pathos, ni à la dénonciation univoque. Un chant résonne : Vamos a ponernos a vivir (Commençons à vivre !).

Celso Giménez, Itsaso Arana et Violeta Gil, alors âgés d’une vingtaine d’années, créèrent La Tristura en parallèle de leurs études à l’École supérieure d’Art dramatique de Madrid. La Tristura est une des compagnies les plus remarquées de la scène espagnole, déjà invitée lors de Chantiers d’Europe avec Materia Prima.

Masquer la bannière