Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Chro no lo gi cal »

Chro no lo gi cal

Yasmine Hugonnet (Conception)


:Note d'intention

Pour cette nouvelle création je souhaite travailler sur les variations de la sensation de l’écoulement du temps subjectif, avec son pendant dans la mesure du temps physique. Explorer la manière dont la lecture du geste varie en fonction de la chronologie des évènements et de leurs profils émotionnels. Pour cela je vais travailler avec le corps et la voix. Une forme de concert choréo-graphico-musical.

COMPOSITION

Il y a trois personnes sur le plateau. Et trois voix.

La provenance de la voix n’est pas toujours visible, grâce au travail de la ventriloquie, ainsi le mouvement du visage est parfois indépendant de la voix.

Il y a donc trois pistes de travail primordiales:

LE GESTE

LE SON

L’EXPRESSION- MOUVEMENT DU VISAGE

Le geste est intrinsèquement lié au son. C’est à dire qu’une modification vocale se reflète dans le geste et inversement. Chaque corps est un instrument choreo–graphico- musical.

C’est la précision du travail d’association entre un profil vocal et un profil chorégraphique qui construit une forme particulière de langue musico-posturale. Cette langue va s’établir progressivement en présence du spectateur.

La pièce est pensée comme un concert qui suit une partition musicale et qui sculptera progressivement les corps et l’espace théâtral.

Toute modification de volume, de note, d’unité de mesure, d’accent tonique se répercute dans une modification du geste et inversement.

MATIERES ET PRESENCES

Nous allons travailler sur des éléments chorégraphiques très simples au départ, qui se complexifieront dans la progression du spectacle.

En posture debout, face au spectateur, une posture de récitant.

Il n’y a d’abord que les bras qui bougent :

Monter, descendre, se rapprocher, s’éloigner, apparaître, disparaître, vriller, se redresser…

Ce vocabulaire me permet de zoomer avec simplicité et précision sur notre manière de lire le geste, et ses affects primordiaux.

La matière vocale est le mot : Chro no lo gi cal

Il se déclinera de multiples manières, jusqu’à la diffraction phonétique et la disparition partielle.

La Partition est un jeu d’assemblage de profils dynamiques communs ou distincts entre la voix et le geste.

Monter les deux bras sur le coté de bas en haut : est-ce un crescendo ?

Par exemple : si on joue une montée des bras vers le haut (soit une montée graphique)

Avec la voix, on peut jouer :

-un crescendo (volume ou note)

-une décélération, une accélération rythmique

– une ligne linéaire (de cadence et de note) ….

Comment les affects de ce geste se modifient-ils suivant la courbe vocale ?

Yasmine Hugonnet

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.