Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Catarina e a beleza de matar fascistas (Catarina et la beauté de tuer des fascistes) »

Catarina e a beleza de matar fascistas (Catarina et la beauté de tuer des fascistes)

+ d'infos sur le texte de Tiago Rodrigues
mise en scène Tiago Rodrigues

:Présentation

Cette famille tue des fascistes. C’est une tradition suivie, sans exception, par chaque membre de la famille depuis plus de 70 ans. Aujourd’hui, ils se réunissent dans une maison à la campagne, au sud du Portugal, près du village de Baleizão. Une des plus jeunes de la famille, Catarina, va tuer son premier fasciste, kidnappé pour l’occasion. C’est un jour de fête, de beauté et de mort. Cependant, Catarina est incapable de tuer ou refuse de le faire. Un conflit familial éclate, suivi de plusieurs questions. Qu’est-ce qu’un fasciste ? Y a-t-il une place pour la violence dans la lutte pour un monde meilleur ? Pouvons-nous violer les règles de la démocratie pour mieux la défendre ? Au même moment, le fantôme d'une autre Catarina lui apparaît, celui de la faucheuse Catarina Eufémia, assassinée en 1954 à Baleizão pendant la dictature fasciste. Catarina Eufémia surgit pendant la nuit, alors que la famille dort, pour parler au fasciste de 2028 qui attend son sort.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.