Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Carte noire nommée désir »

Carte noire nommée désir

mise en scène Rébecca Chaillon

:Présentation

Une « meuf noire grosse queer catho valide » : voilà la manière dont Rébecca Chaillon se décrit. Accueillie à Théâtre en mai 2019 avec Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute, celle qui « milite comme elle respire » poursuit sa lutte contre les discriminations et sa décolonisation des imaginaires. Elle décrypte la manière dont le désir des femmes noires s’est construit par rapport à des injonctions paradoxales et aux clichés qui y sont associés : entre hypersexualisation et exotisation de leurs corps, fantasmes de sauvagerie et infantilisation. Carte noire nommée désir met en jeu, intimement, les questions de huit personnes noires assignées femmes, dans une performance intransigeante qui n’épargne ni les yeux ni les oreilles et nous déplace de fascination en répulsion. Rébecca Chaillon imagine un voyage initiatique quasi-sensoriel, dans un espace blanc laiteux. Les artistes dénoncent l’histoire politique et sociale portée par leurs corps racisés, la violence d’un monde empli des stigmates d’un passé colonial aux effets persistants. S’exposer, s’offrir sur scène, devient une manière sublime de se réparer, d’utiliser l’art comme bouclier.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.