Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Ça ira (1) fin de Louis »

Ça ira (1) fin de Louis

+ d'infos sur le texte de Joël Pommerat
mise en scène Joël Pommerat

On en parle dans la presse et sur le web

Mediapart - l'œil d'Olivier

Image de la critique de Mediapart - l'œil d'Olivier

mardi 20 septembre 2016

La Révolution en « live »

Par Olivier Frégaville-Gratian

Le climat est électrique. L’ambiance survoltée. Sur scène, comme dans la salle, les invectives fusent et prennent à partie le public, témoin consentant d’une révolution en marche que rien n’arrête. Est-on en 1789 ? Assiste-t-on à la fin de la monarchie ? Ou la tragédie qui se joue devant nos yeux n’est-elle pas une mise en perspective des dérives actuelles de la démocratie française ?...

Lire l'article sur Mediapart - l'œil d'Olivier

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

vendredi 09 septembre 2016

L’an II de la Révolution de Pommerat

Par Fabienne Darge

Le spectacle « Ça ira » revient au Théâtre des Amandiers de Nanterre, après une tournée triomphale en France et au-delà....

Lire l'article sur Le Monde.fr

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

vendredi 02 septembre 2016

Une tension qui permet d'™explorer l'inaccessible

Par Dany Stive

La fiction peut-elle dire quelque chose de la Révolution française qui échappe au strict travail des historiens ? Guillaume Mazeau, professeur d’histoire à la Sorbonne, nous répond....

Lire l'article sur L'Humanité

Offshore

Image de la critique de Offshore

dimanche 26 juin 2016

C’est la fin du printemps, l’été enfin !

Par Marie Reverdy

Retour sur un des temps forts du Printemps des Comédiens à Montpellier. La question de la place du spectateur dans "Ça ira (1) fin de Louis" de Joël Pommerat....

Lire l'article sur Offshore

Action parallèle

Image de la critique de Action parallèle

mardi 21 juin 2016

Cela résonne d’une façon cyniquement comique

Par Fabio Raffo

Premier volet d’un diptyque, la nouvelle création de Joël Pommerat traite, comme son titre nous laisse l’imaginer, de la Révolution Française. Ça ira fait référence au refrain de la célèbre chanson du soldat Ladré très populaire durant la sombre période. La ritournelle est comme reprise à la fin de la pièce, par le personnage de Louis XVI qui

Lire l'article sur Action parallèle

Non, la Révolution n’est pas terminée
Image de la critique de
Toulouse, jeudi 16 octobre, 19h30. Les lumières de la salle principale du Théâtre National de Toulouse (TNT) viennent de s’éteindre et, à ma droite, je remarque deux spectateurs : un homme et une femme. Le premier est revêtu d’un costume cravate gris, la seconde d’un tailleur bleu marine. Les vêtements paraissent un peu démodés, mais sans plus. L’attention se reporte sur la scène et le spectacle qui débute. Après quelques minutes, l’homme et la femme se lèvent et invectivent les acteurs sur scène, en applaudissent un, représentant de la noblesse, et huent un autre, le premier ministre Muller (alias Necker). Voilà la première surprise du spectacle : la scène n’est pas face au public, la scène est la salle....

Lire la critique

Carnet d'Art

Image de la critique de Carnet d'Art

mardi 26 janvier 2016

Élitaire pour tous

Par Timothée Premat

Le premier constat, face à Ça ira (1) Fin de Louis, est celui d’une accessibilité maximale. Et c’est un fait assez rare, que de voir un très bon spectacle de théâtre qui s’ouvre au spectateur dilettante, à celui qui n’a jamais mis les pieds au théâtre, qui pense ne pas avoir les clefs pour pouvoir déchiffrer l’œuvre....

Lire l'article sur Carnet d'Art

L'alchimie du verbe

Image de la critique de L'alchimie du verbe

jeudi 14 janvier 2016

Vers une esthétique de l'histoire...

Par Raphaël Baptiste

Cet arcane théâtrale entre raisonnement et émotion, transgressée sans cesse par un souffle épique intransigeant au sentiment du politique et à l'exaltation de la nation et du « peuple », forment une précarité qui est celle de l'humain confronté à ses propres limites et dont le théâtre exprime le conflit moral....

Lire l'article sur L'alchimie du verbe

Le Progrès

Image de la critique de Le Progrès

mercredi 13 janvier 2016

Joël Pommerat revisite la Révolution à l’aune de la politique actuelle.

Par Antonio Mafra

L’aventure fondatrice qui a déclenché le processus de la Révolution Française, et fondé notre société démocratique contemporaine, est racontée par Joël Pommerat dans « Ça ira (1) Fin de Louis », un spectacle choral de 4 h 30, longuement mûri, élaboré au plateau avec une quinzaine de comédiens professionnels qui incarnent plusieurs personnages. Refusant la reconstitution historique et le manichéisme, avec un sens aigu de la synthèse,...

Lire l'article sur Le Progrès

Petit Bulletin - Lyon

Image de la critique de Petit Bulletin - Lyon

mardi 12 janvier 2016

Au TNP, Joël Pommerat fait sa Révolution

Par Nadja Pobel

À force d’ausculter le travail, les rapports de hiérarchie et les questions de libre arbitre, il fallait bien qu’un jour Joël Pommerat ose affronter les prémices de la liberté et de l’égalité des droits. En 4h30, il revient aux origines de la Révolution française avec Ça ira. Et c’est un exceptionnel moment de théâtre. Nadja Pobel...

Lire l'article sur Petit Bulletin - Lyon

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)