Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « C'est seulement que je ne veux rien perdre »

C'est seulement que je ne veux rien perdre

d'après La Dispute de  Marivaux
mise en scène Grégoire Strecker

Distribution

Présentation

Pour régler une ancienne dispute sur l’origine de l’infidélité (est-elle masculine ou féminine ?), quatre jeunes enfants sont isolés du monde jusqu’à leur adolescence et n’ont de contact qu’avec leur tuteur. La comédie de Marivaux raconte l’histoire de leur rencontre après cette retraite forcée, met en lumière la découverte de l’autre et tente ainsi de résoudre la question posée à l’origine, sous le regard d’un homme et d’une femme qui les observent. Pièce à la fois simple dans son exposé et complexe dans les questions qu’elle soulève, elle joue par effet de miroir sur des thèmes intimes comme le désir ou l’expérience de l’autre. Elle questionne aussi le statut de la représentation, à l’heure où la téléréalité attire un public qui trouve, dans cette forme d’exposition, une réponse à d’indicibles attentes.

Calendrier

Première représentation référencée

Vitry-sur-Seine
Le vendredi 03 octobre 2014
Studio-Théâtre de Vitry
Octobre 2014
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Vitry-sur-Seine
Du ven. 03/10/14 au lun. 13/10/14
Studio-Théâtre de Vitry
Octobre 2014
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31