Accueil de « MayDay »

MayDay

mise en scène Julie Duclos

On en parle dans la presse et sur le web

Mon Tétras-Lyre

Image de la critique de Mon Tétras-Lyre

jeudi 27 avril 2017

SOS d'une famille en détresse

Par Bernard Thinat

S’emparer d’un texte improbable et le mettre en scène au théâtre, peut s’avérer tâche au-delà des possibilités artistiques. Julie Duclos, jeune metteure en scène, sortie du CNSAD en 2010, a découvert Mayday, texte de Dorothée Zumstein, et a entrepris ce qui semble relever de l’impossible, avec une réussite au-delà de l’espérance....

Lire l'article sur Mon Tétras-Lyre

Attractions Visuelles

Image de la critique de Attractions Visuelles

mercredi 15 mars 2017

Différentes femmes

Par Karminhaka

"MayDay", pièce de Dorothy Zumstein – dont le titre original est "Big Blue Eyes" – s'inspire d'un fait divers glaçant : l'assassinat, en Angleterre, de deux petits garçons par une fillette de... 11 ans. Matière horrifique que l'auteure a abordé d'une manière indirecte : la découverte d'un texte d'une journaliste interviewant bien plus tard la meurtrière. L'adaptation théâtrale qu'en livre Julie Duclos, loin de tout misérabilisme social...

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Libéation.fr

Image de la critique de Libéation.fr

jeudi 02 mars 2017

« MayDay », une enfant se fait détresse

Par Ève Beauvallet

Preuve ultime que les enfants criminels provoquent une fascination sans bornes : le site de divertissement spécial « best-of » Topito.com consacre un « Top 11 des enfants tueurs, ceux qui vont bien te faire flipper ». La première place revient à Mary Bell, Anglaise de 11 ans jugée en 1968 pour avoir étranglé deux garçons de 3 et 4 ans et qui fait toujours parler d’elle. Si Topito.com est ferme sur le sujet, « Mary Bell effraie par la gratuité totale de...

Lire l'article sur Libéation.fr

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

lundi 27 février 2017

« Mayday » : la petite criminelle

Par Philippe Chevilley

Julie Duclos nous avait emballés en 2014, avec « Nos serments », son adaptation sensible du film de Jean Eustache « La Maman et la Putain » dans la petite salle du Théâtre de la Colline. Trois ans après, elle revient dans le même lieu, cette fois sur la grande scène, avec un pari au moins aussi audacieux : transformer en une tragédie intimiste et moderne un fait divers sordide, le meurtre de deux petits garçons par une fillette anglaise de onze...

Lire l'article sur lesechos.fr

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

lundi 27 février 2017

La mémoire muette d’une meurtrière

Par Fabienne Darge

Décembre 1968, dans le nord de l’Angleterre. Une enfant d’à peine 11 ans est jugée pour avoir étranglé deux petits garçons âgés de 3 et 4 ans. L’histoire est vraie. C’est celle de Mary Bell, un fait divers qui défraie la chronique en ­Grande-Bretagne depuis plus de quarante ans....

Lire l'article sur Le Monde.fr

L'alchimie du verbe

Image de la critique de L'alchimie du verbe

lundi 27 février 2017

La démesure de la fragilité

Par Raphaël Baptiste

Il s'agit là d'une création réussie pour MayDay parce qu'elle advient hors de nous-même, démesurée dans sa fragilité, et pourtant calme dans la violence qu'elle manifeste et dont elle est le manifeste fébrile....

Lire l'article sur L'alchimie du verbe

hottello

Image de la critique de hottello

dimanche 26 février 2017

Enterrer son enfance reste impossible

Par Véronique Hotte

L’enfance moderne est une prouesse et une menace – un monde qui diffère et dont l’exploration est à la fois passionnante et troublante dans le reflet parfois effrayant qu’elle renvoie non seulement de l’adulte à venir mais de l’être en herbe déjà réalisé....

Lire l'article sur hottello

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

samedi 25 février 2017

« Mayday » de Dorothée Zumstein par Julie Duclos : un spectacle meurtrier

Par Jean-Pierre Thibaudat

Au départ, le mystère d’un double meurtre d’enfants commis par une enfant d’onze ans. Au final, un spectacle qui s’assassine. Entre-temps, un livre de bon journalisme qui inspire une pièce qui manque de mystère....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

mardi 21 février 2017

La violence de la transmission

Par Hervé Pons

Mary a 40 ans, elle vit sous une fausse identité. Dix-sept ans après sa sortie de prison, elle accepte enfin de donner une interview pour raconter son histoire, chasser peut-être les fantômes du passé qui ne cessent de la tourmenter. Inspirée d’un fait divers de la fin…...

Lire l'article sur Les Inrocks