Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Berlin mon garçon »

Berlin mon garçon

+ d'infos sur le texte de Marie NDiaye
mise en scène Stanislas Nordey

On en parle dans la presse et sur le web

Le journal d'Armelle Heliot

Image de la critique de Le journal d'Armelle Heliot

samedi 26 juin 2021

Marie NDiaye, ardent lyrisme

Par Armelle Heliot

Stanislas Nordey signe la mise en scène de Berlin mon garçon pièce composée sur commande, avec un thème suggéré, le terrorisme. Mais l’auteure, admirablement servie par les interprètes, a trouvé sa liberté. Emmanuel Clolus a imaginé une scénographie pure et éloquente, subtile. De grandes photographies en noir et blanc sont projetées au fond du…...

Lire l'article sur Le journal d'Armelle Heliot

Maze

Image de la critique de Maze

vendredi 25 juin 2021

"Berlin mon garçon": le cœur battant de la mère -

Par Chloë Braz-Vieira

À l’Odéon, Stanislas Nordey signe une mise en scène lyrique et élégante de «  Berlin mon garçon  » de Marie NDiaye. «  Terrorisme  ». Voilà la réponse de Stanislas Nordey à Marie NDiaye lorsque l’écrivaine lui demande sur quel sujet devrait porter la pièce dont il vient de lui passer commande. Si la romancière a respecté la consigne, elle l’a fait en empruntant bien des chemins de traverse et en faisant un détour par Berlin...

Lire l'article sur Maze

Télérama

Image de la critique de Télérama

jeudi 24 juin 2021

“Berlin mon garçon” : les digressions de Marie NDiaye se noient sur la scène de L’Odéon

Par Fabienne Pascaud

La romancière Marie NDiaye est à l’affiche simultanément du festival ManiFeste et du Théâtre national de l’Odéon. Résultat : une adaptation réussie et une commande ratée....

Lire l'article sur Télérama

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

mercredi 23 juin 2021

“Berlin mon garçon” : accord parfait entre l'autrice Marie NDiaye et le metteur en scène Stanislas Nordey

Par Patrick Sourd

Montée avec brio par Stanislas Nordey, la quête d’un fils disparu dans les remous terroristes de la capitale allemande exalte la profondeur du regard porté par l’autrice sur notre monde en crise....

Lire l'article sur Les Inrocks

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

mercredi 23 juin 2021

“Berlin mon garçon” : accord parfait entre l'autrice Marie NDiaye et le metteur en scène Stanislas Nordey

Par Patrick Sourd

Montée avec brio par Stanislas Nordey, la quête d’un fils disparu dans les remous terroristes de la capitale allemande exalte la profondeur du regard porté par l’autrice sur notre monde en crise....

Lire l'article sur Les Inrocks

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mardi 22 juin 2021

Avec « Berlin mon garçon », Marie NDiaye fait entendre le chœur du chaos familial

Par Brigitte Salino

A l’Odéon-Théâtre de l’Europe, Stanislas Nordey présente la pièce qu’il a commandée à l’autrice de « Trois femmes puissantes » sur une mère partie chercher son fils en Allemagne....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'orchestre

mardi 22 juin 2021

La musique propre à la langue de Marie NDiaye

Par Emmanuelle Saulnier-Cassia

Cinq minutes ne se sont pas écoulées de Berlin mon garçon que l’on est emporté par la musique propre à la langue de Marie NDiaye. L’ouverture par la juxtaposition de deux monologues, celui de Marina (la mère du « garçon ») et celui de Rüdiger (le loueur-colocataire berlinois) s’installe sans peine sur le grand plateau dénudé de l’Odéon, animé par le défilement incessant...

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Les Echos

Image de la critique de Les Echos

vendredi 18 juin 2021

« Berlin mon garçon » : à la recherche du fils perdu

Par Philippe Chevilley

Le directeur du Théâtre national de Strasbourg, Stanislas Nordey, signe à l'Odéon une mise en scène forte de la pièce de Marie NDiaye, variation troublante sur le terrorisme et la filiation. Mais le jeu des acteurs principaux (Hélène Alexandridis, Claude Duparfait, Laurent Sauvage, Annie Mercier), en rodage, manque de distance et d'unité....

Lire l'article sur Les Echos

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

jeudi 17 juin 2021

Berlin mon garçon, la douleur de ceux qui restent

Par Vincent Bouquet

Au Théâtre de l’Odéon, Stanislas Nordey donne corps à la belle et ténébreuse pièce de Marie NDiaye, mais, malgré sa fière allure, la distribution peine encore à lui donner toute sa puissance. « Voilà donc cette ville, me disais-je, voilà donc ce Berlin qui les retient ». Dans le cœur de la jeunesse française des […]...

Lire l'article sur Sceneweb

Libération

Image de la critique de Libération

jeudi 17 juin 2021

Berlin mon garçon» de Marie Ndiaye, nuances d’errances

Par Anne Diatkine

Dans la nouvelle pièce de Marie NDiaye, une Française cherche son fils à Berlin. Une pièce commandée et mise en scène par Stanislas Nordey et magnifiée par un jeu d’acteurs tout en subtilités, dans des décors minimalistes....

Lire l'article sur Libération

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)