Présentation - Au bonheur des ogres - Olivier Lebleu, - mise en scène Elise Gautier, - theatre-contemporain.net
Accueil de « Au bonheur des ogres »

Au bonheur des ogres

mise en scène Elise Gautier

:Présentation

Inédit et en premières nationales, l'adaptation sur scène du célèbre roman de Daniel Pennac "Au bonheur des ogres".
Découvrez les aventures du bouc émissaire le plus attachant de la littérature contemporaine !
Bande Annonce ...

Synopsis
Responsable d’une demi-douzaine de frères et sœurs dont il est l’aîné, et bouc émissaire professionnel dans un grand magasin qui pullule de clients mécontents, Benjamin Malaussène n’a pas franchement le temps de s’ennuyer.

Mais quand les bombes commencent à exploser partout où il passe, attirant les regards soupçonneux de sa Direction, de ses collègues et de la police, il devient alors urgent de trouver pourquoi, comment et surtout qui peut bien lui en vouloir à ce point…

Note d'intention
Dans un récit, à la lisière du rêve et de la réalité, entre fantaisie et réalisme, il s'agit de mettre en jeu une fable moderne et épique offrant aux spectateurs des centaines de fils différents qui vont les éclairer sur notre humanité.

Avant notre compagnie, ce roman n'avait encore jamais été porté sur scène. C'est une création inédite que nous vous proposons.

Benjamin MALAUSSENE est à la fois intriguant et dérangeant. Il doit pallier l'absence de la mère, s'occuper seul de la fratrie et assumer tous les torts causés par le grand temple de la consommation où il est employé.

Comment la société s'arrange-t-elle avec un être humain comme Benjamin?

A quoi cela nous renvoie, nous qui n'avons pas forcément ce sens du sacrifice? Benjamin comme principe d'explication, et Benjamin qui à travers son rôle permet aux autres personnages d’appréhender plus ou moins rationnellement " l’infinie complexité du monde ".

Dans une fable moderne et épique, entre fantaisie et réalisme, Il s'agit de s'intéresser à l’organicité des personnages et à leur façon d'appréhender l'histoire dans laquelle ils sont plongés. Comment le vécu de chacun s'imprime sur sa façon d'être, de bouger, de parler et de voir ?

La trame policière est alors un judicieux prétexte pour mettre en lumière la façon dont les personnages se débattent face au rôle qu'on leur a attribué ou qu'ils s’attribuent eux-mêmes, comment leurs caractères finissent par les enfermer.

E. Gautier

Elise Gautier

Masquer la bannière