Accueil de « Après la fin »

Après la fin

mise en scène Maxime Contrepois

:Présentation

Lendemain d’attaque nucléaire. Louise se réveille dans l’abri antiatomique que Mark, son collègue, a au fond de son jardin et qu’il a aménagé. Ils sont seuls, le monde semble avoir disparu et Louise n’a aucun souvenir de la déflagration. Mark l'a transportée jusque-là, inconsciente. Encouragé par le comportement étrange de son sauveur, le doute s’installe : et si rien de tout ce que lui avait raconté Mark sur l’explosion n’était vrai ? La faim et la peur s’invitent bientôt dans l’abri. Une lutte de pouvoir féroce s’engage.
Jeune metteur en scène, Maxime Contrepois reprend avec ce texte de Dennis Kelly le fil d'un questionnement : que révèlent de nos humanités les comportements que nous avons, les métamorphoses que nous opérons, dans des situations extrêmes ? Pourquoi semble-t-il être toujours plus simple de céder à la violence que de tenter l’aventure de l’altérité et du dévoilement ? Après la fin est une danse drôle et macabre où les rôles s’échangent, les visages se déforment et produisent un vertige troublant. Il poursuit ici une archéologie de la violence et nous donne à voir, par le biais d’un théâtre sensuel, la tentative incessante de Mark et Louise de continuer à être humain.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.