Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Antigone »

Antigone

mise en scène Christian Schiaretti

On en parle dans la presse et sur le web

Le Tout Lyon

Image de la critique de Le Tout Lyon

mercredi 28 mars 2018

L'Antigone de Jean-Pierre Siméon en version brute au TNP

Par Gallia Valette-PilenKo

À (re)voir, la subtile variation sur Antigone de Jean-Pierre Siméon, mise en jeu par Christian Schiaretti que le public avait......

Lire l'article sur Le Tout Lyon

The ARTchemists

Image de la critique de The ARTchemists

lundi 27 mars 2017

Antigone – cessons d'être spectateurs de l'injustice

Par Clotilde Izabelle

Antigone, nous la connaissons par coeur, nous l'avons lu, relu, écouté, nous l'avons vu sur scène maintes fois, nous en avons même rêvé. Cette œuvre majeur...

Lire l'article sur The ARTchemists

Médiapart - blog

Image de la critique de Médiapart - blog

mardi 25 octobre 2016

Une variation d’Antigone sur les rails de Sophocle

Par Dashiell Donello

La transformation de Siméon, partant de l’hypotexte sophocléen, touche, au nom d’une humanité bafouée, au droit à la désobéissance, avec la subversion comme objet de défense. C’est dans la forme que l’écriture pousse, en avant, l’idée venue des nombreuses lectures de la pièce de l’antiquité, jusqu’à nos jours....

Lire l'article sur Médiapart - blog

L'alchimie du verbe

Image de la critique de L'alchimie du verbe

samedi 15 octobre 2016

Antigone, la force intacte et mystérieuse de l'amour

Par Raphaël Baptiste

Christian Schiaretti et Jean-Pierre Siméon avec tous les comédiens du Théâtre National Populaire présents sur cette création nous donnent à voir un travail ordonné à la puissance fébrile et mesurée, un bel ouvrage théâtral en somme qui gagnerait encore à grandir en intensité mais qui envers et contre tout, dans la peur et dans la crainte, nous emporte dans un souffle poétique exalté représentant à la fois la grandeur et la misère de l'homme....

Lire l'article sur L'alchimie du verbe

L'alchimie du verbe

Image de la critique de L'alchimie du verbe

jeudi 13 octobre 2016

Le poète ne transpose pas, il expose

Par Raphaël Baptiste

Le travail est conçu comme un palimpseste selon les mots du poète. L’approche de Jean-Pierre Siméon contiendrait en elle les germes d’une poésie lancée comme un jet, excessive et en même temps pleine de retenue. Des mots émanent une force, une certaine jubilation à la fois aimante et angoissée. L’ensemble ne prétend pas réécrire l’histoire comme pouvait le faire platement un Anouilh mais simplement nous la faire entendre....

Lire l'article sur L'alchimie du verbe

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)