Festival Ambivalence(s) 2018 > La Cité des femmes

du lun. 28/05/18 au sam. 02/06/18 à Valence - La Comédie de Valence

FESTIVAL AMBIVALENCE(S) – La cité des femmes

DU 28 MAI AU 02 JUIN 2018

LA CITÉ DES FEMMES

Depuis huit ans, le Festival Ambivalence(s) explore les faces cachées de la ville – ses fantômes et ses monstres, ses désirs et ses silences. Cette édition sera habitée par les femmes. Quand nous l’avons imaginée, le scandale qui a enflammé les réseaux sociaux n’avait pas encore eu lieu. Mais une traînée de poudre, longue comme les jours et les nuits de lutte qui l’avait précédé, était là, prête s’embraser. Trop de vents contraires battent notre époque pour affirmer que ce mouvement balaiera en occident un ordre qui se croyait établi de toute éternité. Pourtant, le patriarcat, qui place les femmes sous le régime de la domination masculine depuis si longtemps, vacille comme jamais dans une vaste partie du monde. S’il tombe, ce sera une heureuse révolution.

18 femmes et 4 hommes ont écrit, mettent en scène et interprètent 3 créations qui prennent la mesure du poids de l’histoire et de la force de celles qui la soulèvent. De la migration de jeunes Japonaises promises à des inconnus vers la Californie du début du XXe siècle retracée par Julie Otsuka à la déconstruction très contemporaine de la virilité par Julie Rossello-Rochet et Lucie Rébéré, les regards se croisent. De regard il est toujours question chez Gaëlle Bourges. Elle le détournera au gré d’une déambulation anachronique dans les collections du Musée de Valence. Et c’est par les corps, que la compagnie circassienne Prêt à porter troublera les regards croisés du féminin et du masculin.

Tout à la fois laboratoire de création artistique, espace d’expérimentation des spectateurs et de dialogue avec les partenaires culturels de Valence Romans Agglo, l’aventure d’Ambivalence(s) serait impossible sans toutes celles et tous ceux qui en sont les parties prenantes dans la durée. Ainsi, Certaines n’avaient jamais vu la mer que je mettrai en scène sera la cinquième production de La Comédie de Valence et de son Collectif artistique présentée dans la cadre de la programmation officielle du Festival d’Avignon. Quant à Atomic Man, chant d’amour, il est, tout comme Mon ami n’aime pas la pluie de Paul Francesconi produit dans le cadre du dispositif de soutien aux compagnies que nous menons depuis plusieurs années avec les centres dramatiques amis de Dijon, Limoges et Saint-Étienne.
Trois créations d’Ambivalence(s) 2017 ont eu et auront un rayonnement exceptionnel puisqu’elles totaliseront à elles seules 240 représentations dans 60 villes et 10 pays. Que La Comédie de Valence, son Collectif artistique et son festival se soient au fil des années aussi fortement inscrits au coeur des réseaux de production et de diffusion nationaux et internationaux est une fierté à partager entre toutes et tous. C’est aussi une raison de garder confiance dans la vitalité des lieux de création en région.

Richard Brunel

Calendrier

Du lun. 28/05/18 au sam. 02/06/18
Valence La Comédie de Valence
Mai 2018
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Juin 2018
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30