Lecture du dernier texte de Sylvain Levey

Aucune information sur le lieu et la date

  • Lecture d'extraits :

Dans la joie et la bonne humeur (ou comment cultiver un helicobacter pylori)
de Sylvain Levey
dirigée par Pierre Vincent (Compagnie Issue de Secours)
avec Michel Aymard, Nathalie Bastat, Valérie Lombard, Pascale Poirel et Didier Sipié

  • Rencontre avec l'auteur et l'équipe artistique.
  • Un pot amical clôture la soirée autour d'une librairie



La pièce (à paraître aux éditions Théâtrales)

"Trente deux tableaux. Deux minutes environ par tableaux. Ça fait cinquante quatre minutes. Cinquante quatre minutes on va dire que c’est le temps moyen passé par un directeur des ressources humaines pour décider du sort d’un employé (rédaction de la lettre de licenciement comprise). Vingt deux parcours d’acteurs (employés) personnages comme vingt deux suicides potentiels. Dans la joie et la bonne humeur (ou comment cultiver un helicobacter pylori) est une comédie où je l’espère les spectateurs (employés) lecteurs riront un fusil en bandoulière." Sylvain Levey

La pièce est issue de la résidence de Sylvain Levey à la Ferme Godier-Compagnie Issue de Secours (antenne Aneth).Création le 10 février 2011.

Le metteur en scène

Pierre Vincent est metteur en scène et directeur artistique de la compagnie Issue de Secours, disposant d’un lieu de création et de diffusion : La Ferme Godier, à Villepinte (93). Le projet artistique de sa compagnie se fonde sur la découverte et la mise en valeur de l’écriture dramatique contemporaine.

L'auteur

Né en 1973, Sylvain Levey est comédien et auteur. Il travaille principalement dans la compagnie Felmur sous la direction de Gweltaz Chauviré et dans la compagnie des îles Baladar sous la direction de Marie Bout. Il a un temps dirigé le théâtre du Cercle à Rennes où il crée le P'tit Festival (théâtre par les enfants pour tout public). Il a écrit une trentaine de pièces de théâtre, pour la plupart publiées par les éditions Théâtrales. Ses textes Ouasmok ? et Pour rire pour passer le temps ont été finalistes du Grand Prix de littérature dramatique.