Journées du théâtre autrichien 2012 - 22e édition

du lun. 26/11/12 au jeu. 29/11/12 à Paris - Goethe-Institut - Paris

"Comédies et tragédie de la fin du monde"
du 26 au 29 novembre 2012, à 20h30
au Goethe-Institut Paris (17 avenue d'Iéna, 75116 Paris)

Programme

LUN 26 nov
Klaus Händl - Une brèche
Eine Schneise (2012) - Traduction, Henri Christophe (et en présence de l'auteur) / mise en espace, Heinz Schwarzinger

MAR 27 nov
Theodor Tagger - Harry. 1920 ou La Comédie de la fin du monde 1
Harry. 1920 oder die Komödie vom Untergang der Welt 1 (1920) - Traduction, Henri Christophe / mise en espace, Heinz Schwarzinger

MER 28 nov
Theodor Tagger - Annette. 1920 ou La Comédie de la fin du monde 2
Annette. 1920 oder die Komödie vom Untergang der Welt 2 (1920) - Traduction, Ruth Orthmann / mise en espace, Heinz Schwarzinger

JEU 29 nov
Ferdinand Bruckner - Les races
Die Rassen (1933) - Traduction, Henri Christophe / mise en espace, Pierre-Benoist Varoclier
(avec la participation du Comité des lecteurs du Jeune Théâtre National)


Présentation de la 22ème édition des Journées du théâtre autrichien

Lors de la dernière édition des JTA à Paris, en novembre 2011, on a pu découvrir un auteur « nouveau » bien que « classique moderne » : Ferdinand Bruckner (1891-1958). Il n’est que peu connu en France, alors qu’il avait joui d’une grande renommée dans les années 20 et 30. Un groupe de traducteurs réunis au sein de la Maison Antoine Vitez veut pallier cette injustice en publiant d’ici 2014 la (re-)traduction d’une dizaine de ses pièces les plus importantes aux éditions Théâtrales.

Quid de Theodor Tagger, qui figure à deux reprises sur notre programme ? Eh bien, c’est le véritable nom de « Ferdinand Bruckner » qui a choisi ce pseudonyme lorsqu’en 1924, à Berlin, il créa et dirigea le Renaissance Theater. Et c’est d’abord sous son vrai nom de Theodor Tagger, après la musique et la poésie, porté par l’expérience expressionniste, qu’il s’attaque à l’écriture dramatique avec le diptyque de la Comédie de la fin du monde que nous présentons ici. Au sortir de la Première Guerre mondiale, en plein tourmente sociale, politique, économique, le plateau lui semble le lieu idéal pour rendre compte de son époque trouble et dénoncer les maux d’une société ébranlée jusque dans ses fondements. Il investit le lieu du débat public de toute sa verve, son intelligence et son empathie envers une population en grande perdition. La langue percutante, sèche, directe, une dramaturgie serrée au maximum pulsent à l’unisson avec le rythme haletant de l’époque. À découvrir, à jouer !

Avec Les Races, Bruckner, devenu l’un des auteurs les plus importants de la République de Weimar, affronte l’idéologie nazie – nous sommes en 1933, l’auteur vit déjà en exil en France, pays natal de sa mère, avant d’émigrer aux Etats-Unis.

Händl Klaus (1969), quant à lui, poursuit, sur un mode très musical, voire lyrique, l’exploration d’un monde on ne peut plus réel qui, pourtant, recèle des mystères et des crimes qu’on a peine à deviner, à imaginer… Le garçon qui veut détruire les abeilles en pratiquant Une brèche dans la forêt, cherche-t-il à quitter ou à conquérir sa mère aux mœurs douteuses ?

Heinz Schwarzinger

Calendrier

Du lun. 26/11/12 au jeu. 29/11/12
Paris Goethe-Institut - Paris
Novembre 2012
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30