Festival Passages 2011

Aucune information sur le lieu et la date

Présentation du festival

Passages est né en 1996 à l’est de la France, en Lorraine, aux lendemains de la chute du mur de Berlin et du siège de Sarajevo. Aller là bas, à l’est. A la rencontre. Créer des ponts, frayer des passages. On ne parlait pas de festival mais de « rencontres ». On disait « ce seront des rencontres entre des artistes qui ne se connaissent pas et un public qui ne connaît pas ces artistes. » Ouvrir des chemins, des pistes, découvrir comment d’autres gens de théâtre pensent le monde, un monde qui basculait alors à une allure vertigineuse dans l’économie de marché, un monde qui avait fait rêver certains d’entre nous et en avait effrayé d’autres.

Nous étions avant tout curieux d’aller là-bas, « de l’autre côté » de ce qui nous séparait de cette autre Europe avec cette certitude qu’il valait mieux trinquer et apprendre vite les mots  « à la vôtre ! » plutôt que ceux de « guerre froide » ou de « nous, en Occident… » Passages était et reste cette utopie.

Certes le nom de festival est venu, imposé par le public. C’est le public qui le nommait ainsi, C’est grâce à lui que Passages a grandi. Des créations, des commandes côtoient les spectacles vus et accueillis. Des partenaires nouveaux sont venus nous rejoindre. A l’est de l’Europe on sait aujourd’hui qu’il est bon de passer par Passages, non seulement pour le public chaleureux et passionné qu’on y rencontre mais aussi parce que c’est un paragraphe qui compte dans le « CV ». Plus d’un artiste a vu sa situation s’améliorer dans son pays après sa venue à Passages Ce « retour sur investissement » artistique est probablement ce qui nous comble le plus.

« On ne peut plus se passer de Passages » écrivait le journaliste Jean-Pierre Thibaudat avant de nous rejoindre comme conseiller artistique. Quand, avec lui, nous disons « on », nous pensons à toutes ces centaines d’artistes qui ont fait ce festival, nous pensons à ces centaines de collaborateurs qui ont porté ces aventures avec passion et engagement rare. Nous pensons aux collectivités publiques qui ont cru qu’un tel festival pouvait faire se lever des énergies positives entre les gens, aider à la création d’espaces où l’imaginaire abolit les frontières.

Aujourd’hui, sans abandonner Nancy, Passages s’installe à Metz appelé par la nouvelle municipalité. Il regarde toujours vers l’est mais regarde aussi ailleurs. Une deuxième époque, de nouvelles aventures. La prochaine édition du festival investira la ville et toute la Lorraine, du 7 au 21 mai 2011.

Le festival Passages reçoit le soutien du Conseil Régional de Lorraine, de la Ville de Metz, du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, de la Communauté d’agglomération Metz-Métropole, du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Lorraine, Délégation départementale aux Affaires Internationales), du programme Culture de l’Union Européenne et de l’Office National de Diffusion Artistique (l’ONDA), du Conseil Général de la Moselle.

Charles Tordjman

Lieu : A Metz, et en Lorraine

+ d'infos sur le web

Artistes liés :

Contacts liés : Festival Passages