Photo de CNSAD

CNSAD

Conservatoire national supérieur d'art dramatique

Type de structure : École supérieure d'art dramatique

Présentation

Le Conservatoire national supérieur d'Art dramatique (CNSAD) est un établissement d'enseignement supérieur placé sous la tutelle du ministère chargé de la culture.

Missions

Le CNSAD a pour mission principale de dispenser un enseignement spécialisé de l'art dramatique, au titre de la formation supérieure et de la formation continue. Cet enseignement comprend les connaissances théoriques et la maîtrise pratique nécessaires à l'exercice du métier de comédien.

Riche d'une expérience de deux siècles, le CNSAD est profondément ancré dans la vie théâtrale et culturelle française. Il propose un programme pédagogique ouvert à des démarches artistiques et à des esthétiques variées. Ce programme est en constante évolution, notamment grâce au renouvellement fréquent et à la personnalité des enseignants - artistes en activité et professionnels reconnus dans leur domaine - et aux collaborations établies avec d'autres écoles d'art, françaises et étrangères.

Le statut du CNSAD est régi par un décret du 20 mai 2011 qui a remplacé celui du 29 avril 1971.

LA FORMATION DU COMEDIEN

La formation des comédiens en trois années se caractérise par un principe de progression et de mouvement depuis l’apprentissage vers l’autonomie et la liberté.

La 1re année est consacrée à l’acquisition et au renforcement des fondamentaux du métier de l’acteur, essentiellement dans le cadre de cours hebdomadaires. Les disciplines enseignées, si elles valent pour elles-mêmes et sont des disciplines artistiques à part entière, sont des composantes du métier de l’acteur : le corps, la voix, la lecture, l’imagination… Chaque élève en fera pas à pas la combinaison pour construire la personne qu’il est et l’acteur qu’il devient.

La 2e année se poursuit dans l’esprit de la précédente. Se combinent aux cours hebdomadaires des master classes consacrées à un objet ou une recherche précise qui laissent la place à de nouvelles rencontres. Le travail des master classes, ramassé dans le temps et le plus souvent dirigé par un artiste extérieur au Conservatoire, permet aux élèves de concentrer leur attention sur un objet artistique précis, et de se rapprocher de la pratique professionnelle.

Les cours de 2e année se concluent par les présentations publiques des Journées de juin.

La 3e année est consacrée essentiellement à des ateliers de création artistique. Il s’agit de travaux dirigés par des artistes invités et qui sont réalisés dans les conditions d’une production professionnelle. Certains de ces ateliers se déroulent « hors les murs », notamment hors de Paris, en partenariat avec un théâtre de région. Cette immersion dans la vie d’une structure de création et de diffusion permet une mise en relation avec toutes les composantes du théâtre (administratives, techniques, relation au public).

Deux ateliers dans l’année sont l’émanation et l’aboutissement d’enseignements internes au Conservatoire (Théâtre dansé, chant, clown, masque…).

Ces ateliers permettent aux élèves de s’engager dans des aventures artistiques fortes et d’aller à la rencontre, au cours de l’année, d’univers singuliers et nouveaux. Les élèves s’adaptent ainsi à des esthétiques et des pédagogies variées, dans le temps d’un projet qui est porté par l’énergie finale d’une relation au public. Ils permettent de mettre en pratique et de développer les acquis des deux premières années d’apprentissage, d’acquérir autonomie et liberté dans la création, et d’éprouver la pratique professionnelle en ayant le temps et les interlocuteurs nécessaires à son questionnement.

L’année est ponctuée de stages courts qui permettent aux élèves de se familiariser avec différentes activités liées à leur futur métier : doublage, enregistrement radio, droit du spectacle…

La 3e année se conclut naturellement par deux ateliers dirigés par des élèves, illustration de l’invention de leur propre théâtre, de leur chemin vers la sortie de l’école et vers la vie professionnelle.

ECOLE DOCTORALE SACRe (3e cycle)

SACRe (Sciences, Arts, Création, Recherche) est une formation doctorale dédiée aux créateurs. Plasticiens, musiciens, cinéastes, metteurs en scène, acteurs, designers, mais également chercheurs en sciences exactes et en sciences humaines et sociales, sont amenés à développer une réflexion à la fois artistique et théorique, impliquant une approche innovante dans leur méthode, la construction de leur objet et la présentation de leurs résultats. Tout en respectant les critères académiques, SACRe a pour vocation d’inventer un nouveau type de doctorat, mettant la création au centre de la thèse.

Inauguré en 2012, ce programme doctoral accueille à ce jour trente-deux doctorants. Chacun d’entre eux bénéficie de moyens financiers, matériels et humains. À échéance de trois ans, ils soutiennent leur thèse devant un public constitué de membres habilités et de personnalités issues du monde de l’art. Le format des soutenances varie selon les disciplines, et pourra inclure des performances, expositions, concerts et projections.

Formation doctorale de Paris Sciences & Lettres - Research University, SACRe résulte de la coopération de six de ses établissements membres : le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’École nationale supérieure des Beaux-arts, l’École normale supérieure et l’École nationale supérieure des métiers de l’image et du son (La fémis).

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière