Photo de Cie des Perspectives

Cie des Perspectives

Type de structure : Association théâtrale

Présentation

Créée en 2005, la Compagnie des Perspectives (ex Compagnie Pourquoi ?) inscrit sa démarche artistique dans la volonté de créer des pièces du répertoire contemporain. Il s’agit à la fois de mettre en valeur la richesse de l’écriture dramatique actuelle mais aussi de refuser de s’engager dans un théâtre du « politiquement correct ». Entendons nous bien : s’il n’est en aucun cas question de nourrir le débat entre théâtre de divertissement et théâtre destiné aux élites averties, il nous paraît particulièrement pertinent de montrer que le théâtre peut toujours constituer un art du combat pour des valeurs.

C’est ce qui nous a conduits à traiter des thèmes comme l’homophobie (Parce que ce soir-là il y avait du vent), les amours décalées (Harold et Maude), le totalitarisme (Madame Marguerite), les amitiés blessées (Pour un oui ou pour un non), sans négliger pour autant les pièces qui font de l’histoire une grille de lecture pour aujourd’hui ; que ce soit Mémoires d’un Fou de Nicolaï Gogol qui dénonce le sort réservé aux déments aux travers des âges ou Shakespeare en pièces, qui met à nu les ressorts intemporels du comique.

Cette exigence artistique, commune à tous les membres de la Compagnie, auteurs, comédiens, techniciens, gestionnaires, a permis de tisser au fil des ans un réseau qui accueille, soutient, enrichit et, au final, rend possible la mise en œuvre de nos créations. La troupe a ainsi noué des partenariats avec le Festival Beaujolais en Scènes et en Musique qui nous confie depuis dix ans sa programmation théâtrale. Elle reprend en 2014 la direction du théâtre Le Vieux Balancier en Avignon pour mieux promouvoir son engagement auprès du théâtre contemporain.

Mais, ces pièces ont aussi été jouées au théâtre Le Guichet Montparnasse à Paris, au théâtre de l’Aquarium à La Cartoucherie de Vincennes, aux festivals des courtes formes de Menton ou de San Remo en Italie, dans le cadre de l’Alliance française de Brême ou du Samu social de la région parisienne. Dans tous ces lieux, il nous est apparu clairement que, s’il n’y a pas de différences marquées dans notre manière d’approcher la représentation, il y a bien à chaque fois une façon nouvelle de s’interroger sur les conditions de sa réception par les publics. Et que c’est bien là une des raisons profondes de vouloir dire le monde actuel par l’engagement théâtral.

Dès lors, que l’on fasse nôtre le « élitaire pour tous » de Vitez, ou, plus simplement, que nous soyons des passionnés de spectacle vivant, la Compagnie des Perspectives continue en tout cas de penser que le théâtre contemporain garde toute sa force de dénonciation dans un monde qui tend à se déshumaniser en mettant à mal les solidarités.

Bruno Dairou - Directeur artistique