Photo de Valère Novarina

Valère Novarina

France – Né(e) en 1947

Suivre aussi Valère Novarina sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

écouter en streaming

Organisation temporelle dans la narration: séminaire avec Valère Novarina

Entre un écrivain & un musicien, quel rapport au temps & à la réversibilité? "L’espace est réversible, mais le temps ne l’est pas" dit l’informaticien Gérard Berry, professeur au Collège de France. Qu’est ce qui se joue entre les mots, la musique & l’espace, selon Valère Novarina & Philippe Manoury?

mar. 01 janvier 2019

Valère Novarina : "Pour moi les mots sont des animaux semi-sauvages"

Nous pénétrons, grâce à cette masterclasse, dans les arcanes de l'oeuvre littéraire, plastique et théâtrale de l'artiste total Valère Novarina. Il y raconte le chemin jusqu'à l'écriture, son rapport au langage, aux langues, à la théorie et sa vision du travail.

ven. 02 février 2018

Novarinesque Novarina !

Depuis plus de 40 ans il désosse, triture et sculpte la langue au point de lui donner parfois les formes les plus inattendues. Valère Novarina est l'invité d'Augustin Trapenard.

ven. 24 février 2017

Valère Novarina : "Il y a dans l’homme de l’animal et du souffle de l’esprit"

Pour donner naissance à la pièce "Vivier des noms" au Théâtre 71 (du 18 au 26 janvier),l'auteur, metteur en scène et plasticien a puisé dans les cinq mille noms imaginaires notés dans ses carnets. Il fait aussi paraître "Voie négative" chez POL le 16 février.

lun. 16 janvier 2017

Valère Novarina & Makenzy Orcel - Ombres et lumières

Au programme de Ping Pong ce soir "Ombres et lumières" avec le dramaturge et metteur en scène Valère Novarina pour "l'Acte inconnu" jusqu'au 28 mai à la Maison des Métallos à Paris et Makenzy Orcel, écrivain qui signe "l'ombre animale" aux éditions Zulma.

ven. 20 mai 2016

Valère Novarina qui publie "L'organe du langage, c'est la main "

Alain Veinstein reçoit Valère Novarina qui publie "L'organe du langage, c'est la main " (Argol)

dim. 08 décembre 2013

Valère Novarina, La Quatrième personne du singulier (P.O.L).

Sur un plateau, vous savez, on sent quand le temps est passé. On sent les ruisseaux, les montagnes, les cailloux, les chemins foulés. On voit le paysage parlé. On sent quand le temps fut pris de digérer quelque chose, et donc de pouvoir écrire. Pas à reculons, mais en sachant tout cela. Sur son œuvre, sur son théâtre, sur le théâtre. C’est ce que l’on entend de ce petit livre, La Quatrième personne du singulier (P.O.L).

lun. 26 mars 2012

Valère Novarina

Laure Adler reçoit Valère Novarina, dramaturge, écrivain et peintre.

ven. 10 février 2012

Le Discours aux animaux de Valère Novarina

dim. 28 mai 1989

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière