theatre-contemporain.net

Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Clément Victor

France

Dernières critiques

Image de Provisoire(s)

Webtheatre

lundi 17 juillet 2017

Accueillir la misère du monde

Par Gilles Costaz

c’est bien vu, bien joué, sans manichéisme, sans démonstration. Voilà un aspect de notre société, capital, qu’une compagnie sait mettre en lumière, et de façon pionnière....

Lire l'article sur Webtheatre

Image de Provisoire(s)

La critiquerie

samedi 17 décembre 2016

"Provisoire(s)", l'écriture de plateau sur l'autre réalité du phénomène migratoire

Par Aurélien Brunet

Découvert au Théâtre de l’Opprimé au début du mois, le spectacle « Provisoire(s) » de la Compagnie « Les Entichés » nous plonge dans un chaos bien réel. Le cauchemar du migrant face à la machine bureaucratique qui s’emballe, mais surtout l’impact sur l’intimité des intervenants sociaux.

Lire l'article sur La critiquerie

Image de Provisoire(s)

La Petite Revue.

lundi 05 décembre 2016

Un théâtre militant peut être nuancé

Par Yann Albert

« La mise en scène de Mélanie Charvy est vive, efficace, sans effet inutile, sa direction d’acteurs précise: les sept comédiens, très investis, sont justes, touchants. Après «J’appelle mes frères» de Jonas Hassen Khemiri, la compagnie Les Entichés prouve une nouvelle fois qu’un théâtre militant peut être nuancé et poser des questions sans asséner de réponses: bien joué. »...

Lire l'article sur La Petite Revue.

Image de Provisoire(s)

Toutelaculture

samedi 03 décembre 2016

Ils sont venus pour obtenir « le statut ».

Par David Rofé-Sarfati

La pièce n’est pas une docu-fiction, mais une authentique œuvre. Rythmée, drôle et merveilleusement jouée par sept comédiens au talent abouti....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Provisoire(s)

Toutelaculture

vendredi 22 juillet 2016

Indispensable

Par David Rofé-Sarfati

"Mon travail c’est de leur dire qu’ils sont dans la merde et qu’ils vont y rester !" explique un agent d’accueil. Amir et Leïla, arrivent en France et se retrouvent plongés dans les méandres du système administratif des demandeurs d’asile. Leila pourtant issue d’une famille aisée marocaine tente, pour fuir un mariage forcé, d’intégrer un programme d’aide aux réfugiés. Mais se réfugier en France

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Provisoire(s)

L'Humanité

mardi 19 juillet 2016

Pays d'accueil et de douleurs

Par Gérald Rossi

Mélanie Charvy, avec sa troupe de jeunes comédiens, met le doigt sur la brulure vive qui tourmente les demandeurs d'™asile comme ceux qui les accueillent....

Lire l'article sur L'Humanité

Image de Provisoire(s)

LaProvence.com

mardi 19 juillet 2016

Une pièce extraordinaire...

Par Jean-Rémi Barland

Une pièce somptueuse qui fait aimer tous les humains, nos frères.

Lire l'article sur LaProvence.com

Image de Provisoire(s)

I/O Gazette

vendredi 15 juillet 2016

Changement de focale

Par Floriane Fumay

Qu’a-t-elle à nous dire, cette jeunesse, les doigts salis par la merde qu’on lui a laissée ? Quel est le destin qui pèse entre ses mains ? Après l’échec de Nuit Debout, le mouvement qui pour une fois lui offrait un espace de jeu pour s’exprimer librement, le mythe du théâtre politique semble s’être terni. Les Entichés sont de ceux qui ne veulent pas abandonner. Et ça fait du bien....

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de Provisoire(s)

theatrez-nous

lundi 11 juillet 2016

theatrez-nous

Par Eliakim Sénégas-Lajus

La compagnie les Entichés présente deux spectacles à Avignon. Les jours impairs, elle nous propose une création de la metteuse en scène Mélanie Charvy, Provisoire(s). Le spectacle aborde le phénomène migratoire par le biais de la complexité de l’organisation administrative française pour l’accueil des réfugiés....

Lire l'article sur theatrez-nous

Image de Provisoire(s)

Froggy's Delight

samedi 09 juillet 2016

Du Théâtre social ?

Par Christian Morel

Du Théâtre social ? Militant ? Là, maintenant ? Peut-on rire, plutôt, rêver ? Légèrement ? Oh oui, de la légèreté ! Poussez la porte de la baraque. Les saltimbanques préparent le rendez-vous. Un texte inspiré est écrit. Légèreté. Théâtre. Surprise. Déploiement du charme. Le cerveau et le cœur attendent de se remettre enfin en route.

Lire l'article sur Froggy's Delight