theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Véronique Vella

France

Dernières critiques

Image de Le Bourgeois gentilhomme

Les Soirées de Paris

mercredi 18 mai 2022

Un Bourgeois décalé et en fanfare

Par Isabelle Fauvel

En ce 400e anniversaire de la naissance de Molière (1622-1673), alors qu’elle poursuit sa saison hommage à son illustre Patron à travers nombre de productions et rencontres artistiques diverses, la Comédie-Française nous propose de (re)découvrir une merveille créée la saison passée, sans laquelle la Maison ne saurait désormais compter : “Le Bourgeois Gentilhomme” mis en scène par Valérie Lesort et Christian Hecq. Une féérie décalée et loufoque......

Lire l'article sur Les Soirées de Paris

Image de La Cerisaie

lenombrilduvicomte

dimanche 06 février 2022

La Cerisaie … qui sent le sapin

Par Olivier Dubos

Clément Hervieux Léger, sociétaire de la Comédie-Française, a toujours su, à travers ses mises en scène, ciseler des personnages ayant la finesse de petites figurines en porcelaine de Saxe. On avai…...

Lire l'article sur lenombrilduvicomte

Image de La Cerisaie

Fragil

vendredi 04 février 2022

Dans l’intimité de « La Cerisaie »

Par Christophe Gervot

Clément Hervieu-Léger a monté cette saison une très belle « Cerisaie » de Tchekhov à la Comédie-Française, trouvant de bouleversants échos avec les blessures et les failles de chacun....

Lire l'article sur Fragil

Image de La Cerisaie

Diacritik

mardi 11 janvier 2022

Une Cerisaie qui sent le sapin…

Par Delphine Urban

La Cerisaie de Tchekhov est pour moi la plus belle pièce écrite pour le théâtre, parce qu’elle raconte sur un mode intime et grâcieux l’histoire collective et universelle de la disparition. Mort de…...

Lire l'article sur Diacritik

Image de La Cerisaie

La Gazette du Théâtre

dimanche 26 décembre 2021

Pièce-testament

Par Pascal Olivier

Lioubov est incarnée magistralement par Florence Viala dont la frivolité apparente n’est que le refuge dérisoire contre le désespoir. La comédienne montre à nouveau qu’elle est, et sans doute depuis plusieurs années, la plus belle expression du jeu à la Comédie-Française. Elle est poignante et son deuil impossible est présent dans le moindre de ses mots, de ses silences ou sourires. Elle est à elle toute seule La Cerisaie....

Lire l'article sur La Gazette du Théâtre

Image de Sans famille

L'Oeil d'Olivier

lundi 20 décembre 2021

Sans Famille, le conte d’hiver du Français

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Au Vieux-Colombier, Léna Bréban et son complice, Alexandre Zambeaux, adaptent avec ingéniosité et malice le roman initiatique d’Hector Malot....

Lire l'article sur L'Oeil d'Olivier

Image de Sans famille

Sceneweb

vendredi 17 décembre 2021

Rémi choisit sa famille

Par Vincent Bouquet

Après Verte de Marie Desplechin, Léna Bréban s’empare du roman initiatique d’Hector Malot et parvient, grâce à la précision de jeu de la troupe de la Comédie-Française, à en révéler toutes les facettes....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de La Cerisaie

La Croix

lundi 13 décembre 2021

« La Cerisaie », Tchekhov tout en délicatesse

Par Marie-Valentine Chaudon

À la Comédie-Française, le sociétaire Clément Hervieu-Léger signe une nouvelle mise en scène de la pièce de Tchekhov, subtilement portée par une belle distribution....

Lire l'article sur La Croix

Image de Sans famille

Sceneweb.fr

jeudi 09 décembre 2021

Soir de Première avec Véronique Vella

Par Stephane Capron

Véronique Vella, 479e sociétaire de la Comédie-Française est cette semaine sur la scène du Vieux-Colombier pour la création de Sans Famille d’après Hector Malot dans une mise en scène Léna Bréban. Elle incarne Rémi, le héros de l’histoire, cet enfant abandonné, vendu par ses parents adoptifs à un saltimbanque. Voici son interview Soir de Première....

Lire l'article sur Sceneweb.fr

Image de La Cerisaie

LEFIGARO

mardi 23 novembre 2021

À la Comédie-Française, une Cerisaie sans fleurs ni tristesse

Par Nathalie Simon

La Cerisaie de Clément Hervieu-Léger est à l'image du décor d'Aurélie Maestre. Plein de charme et mélancolique, mais, trop grand, il peine à émouvoir. Et contraste avec l'état d'esprit de Lioubov, qui rentre chez elle avec son frère Gaev après des années d'absence. Excitée comme une gamine - Florence Viala un peu absente -, elle n'en peut plus de tant de « bonheur »....

Lire l'article sur LEFIGARO

Masquer la bannière