Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Thomas Falinower

France

Dernières critiques

Image de L'Etat de siège

WebThéâtre

lundi 19 mars 2018

Sinueux dangers d’une épidémie idéologique

Par Jean Chollet

Après avoir évoqué la peste dans son roman éponyme en 1947, Albert Camus reprend cette thématique l'année suivante pour cette pièce originale écrite à...

Lire l'article sur WebThéâtre

Image de L'Etat de siège

ARTE Info

samedi 11 mars 2017

"L'Etat de siège" au théâtre, Camus toujours actuel

Par Lionel Jullien

La pièce d'Albert Camus reste d'une actualité brulante en ces temps de triomphe sécuritaire et de gouvernement par la peur....

Lire l'article sur ARTE Info

Image de L'Etat de siège

France Inter

mardi 07 mars 2017

Une allégorie vertigineuse

Par Valérie Guédot

Une allégorie vertigineuse, un mythe moderne inventé par Albert Camus avec une liberté fascinante. Un théâtre total et choral, à la fois véridique et poétique....

Lire l'article sur France Inter

Image de L'Etat de siège

Journal La Terrasse.fr

mardi 21 février 2017

Pourquoi avoir choisi L’Etat de siège ?

Par Catherine Robert

Emmanuel Demarcy-Mota et ses fidèles s’emparent de la pièce de Camus, qui ausculte les ravages de la peur et du désarroi et imagine les moyens d’y résister, grâce à la vigilance d’une intelligence sereine....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de Au-dehors

France Culture

vendredi 01 juillet 2016

Rencontre avec l'auteur et metteur en scène Alain Ubaldi

Par Isabelle Lassalle

Nuit. Intérieur sombre. Un homme seul. Voix off. Dans le noir, le soir, une bande son résonne. Fragments d’une vie, récit morcelé… dix minutes de retard et le quotidien d’un homme, qu’il pensait immuable, se disloque. Licencié. Entre réel et imaginaire, voix intérieure et souvenirs, un homme se raconte, un homme à la dérive essaye de comprendre comment la société a fait de lui un être en marge.

Lire l'article sur France Culture

Image de Au-dehors

Théâtre au Vent

lundi 21 septembre 2015

Est-il possible de faire retentir le bruit de la solitude ?

Par Evelyne Trân

Un homme qui vient d'être licencié pour dix minutes de retard à son poste de travail exprime dans un monologue intérieur, le sentiment terrible d'être soudain coupé du monde. La douleur est morale . Elle réveille toutes les blessures antérieures, elle est pernicieuse, lancinante et surtout elle n'a pas d'autre interlocuteur que le sujet lui même .

Lire l'article sur Théâtre au Vent

Image de Au-dehors

Mediapart

vendredi 18 septembre 2015

Que faire d'autre sinon accepter ?

Par Aghian Serco

Ce matin-là, il se prépara à aller à son travail. Rien d'extraordinaire à cela. En chemin, un accident de la circulation, la femme lui est tombée dans les bras. 10 minutes de retard à son poste. Ce matin-là, et pour la première fois depuis 10 ans qu'il travaille dans cette boîte, le patron circule dans l'entrée et croise le retardataire : aussitôt, il est licencié....

Lire l'article sur Mediapart

Image de Au-dehors

Un fauteuil pour l'Orchestre

vendredi 18 septembre 2015

j'y croyais… j'y croyais si fort que......

Par Victoria Fourel

C’est affreusement commun. Presque sans intérêt. C’est l’histoire d’un type qui se fait licencier. Et voilà. La journée qui avait pourtant bien commencé, la scène passée au ralenti, la chute, la place d’homme, tout est passé en revue par l’excellent texte d’Alain Ubaldi.

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'Orchestre

Image de Au-dehors

http://blogs.mediapart.fr/blog/dashiell-donello

jeudi 17 septembre 2015

Le monde est tel qu’il est, et nous n’y pouvons rien.

Par Dashiell Donello

Le monde est tel qu’il est, et nous n’y pouvons rien. Alors faut-il s’y accrocher ou l’accepter tel qu’il est, quitte à franchir nos limites. Qu’est-ce que la normalité ? Travailler toute la sainte journée ou avoir dix minutes de retard ? Où est la nécessité, l’improbable sécurité d’un travail ? La fatalité serait-elle la seule certitude qu’il nous reste ? Être licencié pour un retard, n’est-ce pas être plus malade que le commun des mortels ?...

Lire l'article sur http://blogs.mediapart.fr/blog/dashiell-donello

Image de Au-dehors

Les Trois Coups

vendredi 09 juillet 2010

L'antichambre de la solitude

Par Anaïs Heluin

Au-dehors d’Alain Ubaldi, nous fait quitter le parcours grégaire des spectacles de pur divertissement pour un univers à la beauté hypnotique...

Lire l'article sur Les Trois Coups