Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Stéphanie Taillandier

France

Dernières critiques

Image de Favola per un addio (Fable pour un adieu)

les echos.fr

mercredi 18 décembre 2019

« Fable pour un adieu » : une « Petite Sirène » pas comme les autres à La Colline

Par Vincent Bouquet

Chez Emma Dante, le corps occupe toujours une place de choix. On l'avait quittée sur une pièce libérée et libératrice,  « Bestie di scena »......

Lire l'article sur les echos.fr

Image de Favola per un addio (Fable pour un adieu)

Sceneweb

samedi 14 décembre 2019

Fable pour un adieu : un conte sans attrait

Par Caroline Châtelet

Avec Fable pour un adieu, la metteuse en scène et autrice Emma Dante s’essaie à la réécriture de conte. Sans convaincre....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Favola per un addio (Fable pour un adieu)

Toutelaculture

jeudi 12 décembre 2019

"Fable pour un adieu" à la Colline : variation contemporaine sur la Petite Sirène

Par Julia Wahl

Emma Dante – dont on avait vu Bestie di Scena en 2017 à Avignon – nous propose ici une version contemporaine et personnelle du conte d’Andersen, qui met en avant le pacte léonien conclu par la jeune sirène avec la Sorcière des Mers et les questions qu’il pose en termes de genre et de rapport au corps....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Bestie di scena

Les Trois Coups

jeudi 15 février 2018

L’enfance de l’art ?

Par Léna Martinelli

Au dernier Festival d’Avignon, les images choc et les instants de grâce d’Emma Dante ont marqué les esprits. Repris au théâtre du Rond-Point, « Bestie di scena » peut en laisser certains perplexes, voire les mettre mal à l’aise. Pourtant, cette recherche aboutit à un spectacle remarquable....

Lire l'article sur Les Trois Coups

Image de Bestie di scena

AgoraVox

mardi 13 février 2018

"Bestie di scena", N’oublie pas que tu as un corps.

Par Orélien Péréol

Tel pourrait-être le thème de ce spectacle gymnique. Nous vivons dans un entrelacs de questions qui font mal à propos de ce corps. Tant de phénomènes de nos affaires communes tournent autour de : Qu’en faire ?...

Lire l'article sur AgoraVox

Image de Bestie di scena

froggydelight.com

dimanche 11 février 2018

Bestie di scena - Black cube transformé en boîte de laboratoire

Par MM

La dramaturge et metteuse en scène sicilenne Emma Dante immerge la troupe de sa Compagnia Sud Costa Occidentale, dans un plateau vide, black cube transformé en boîte de laboratoire comme pour une expérimentation éthologique....

Lire l'article sur froggydelight.com

Image de Bestie di scena

Inferno

jeudi 08 février 2018

"Bestie di Scena", l'humanité dépouillée de d'Emma Dante

Par Yves Kafka

La metteure en scène de « Le Sorelle Macaluso » revient avec son nouveau spectacle… mais avec le même appétit de dire la vie hors tabou et circonvolutions inutiles. Celle qui a installé sa compagnie dans une cave du nom d’une ancienne prison où les femmes accusées de sorcellerie étaient jugées, mériterait ici à son tour d’être traduite en sorcellerie par les tenants du créationnisme qui croient dur comme...

Lire l'article sur Inferno

Image de Bestie di scena

Club de Mediapart

mardi 06 février 2018

«Bestie di scena», la divine comédie D'E. Dante

Par Ysé Sorel

Le nouveau spectacle d'Emma Dante, «Bestie di Scena», était présenté au In d'Avignon cet été. Il sera joué jusqu'au 25 février au Théâtre du Rond-Point à Paris et offre une radicalité bienvenue....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Bestie di scena

Artistikrezo

lundi 15 janvier 2018

Bestie di scena ( Bêtes de scène )

Par Hélène Kuttner

Ils courent, sautent, s’entraînent devant nous comme une armée d’athlètes qui se préparent à résister, ou à l’exploit. 14 artistes affirment leur présence face à nous, qui prenons place, les lumières de la salle encore allumées.  On songe au film « On achève bien les chevaux » dans lequel Sydney Pollack montrait des marathons de danse durant …...

Lire l'article sur Artistikrezo

Image de Bestie di scena

Profession Spectacle

mercredi 26 juillet 2017

Le frénétique chemin d’humanité des « bêtes de scène »

Par Pierre Monastier

L’écriture du spectacle semble presque morcelée, pour qui peine à entrer dans l’imaginaire convoqué par Emma Dante. C’est en cela que réside la force et la faiblesse de cette proposition artistique : elle peut susciter une narrativité propre à chaque spectateur, en même temps qu’elle déploie la thématique kaléidoscopique de la nudité, ou au contraire le décevoir en raison de l’évidente facilité que peut revêtir un tel usage de cette nudité...

Lire l'article sur Profession Spectacle