Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Sophie Perez

France – Né(e) en 1967

Présentation

Née en 1967. Diplômée de l’ESAT en 1990.

En 91, Sophie Perez est admise comme pensionnaire à la Villa Médicis en scénographie. Son travail autour des lieux et des textes atypiques qu’elle met à l’épreuve du théâtre commence alors. Elle poursuivra cette recherche sur la mise en espace en travaillant à Rome avec Jean-Paul Chambas et Carlo Tomasi sur des productions à l’Opéra Bastille, Opéra Comique, Opéra de Lyon…

Elle coréalise avec Matthieu Poirot-Delpech, Les enfants s’ennuient le dimanche (sélection officielle Cannes 95).

Avec le soutien de l’AFAA, elle part à New York en 96 pour travailler avec le metteur en scène Travis Preston.

Sophie Perez est lauréate de la Fondation Beaumarchais pour l’écriture de Mais où est donc passée Esther Williams ?, l’adaptation d’une méthode pour apprendre à nager sans eau écrite en 1932. Une présentation de ce travail aura lieu dans une piscine vide à Paris, et le spectacle sera créé à Dijon lors des Rencontres Internationales de Théâtre et au Festival Paris Quartier d’Eté.

En 98, invitée par Hubert Colas au Théâtre du Merlan à Marseille, elle met en scène Reconstitutions de Philippe Myniana et Près de toi, une performance qui sera également jouée chez DCA à la Chaufferie lors du festival de Saint-Denis. À la suite de ce travail, elle rencontre Bénédicte et Eric Vigner qui la soutiennent sur ses prochaines créations.

Détail sur la marche arrière est une fresque psycho-décorative autour de nos errances nocturnes. Ce spectacle sera créé en mai 2001 au CDDB-Théâtre de Lorient et au Théâtre Dijon Bourgogne. Il sera présenté à Paris au Théâtre National de Chaillot en janvier 2002.

La même année, elle prépare le spectacle Leutti, une conférence sur les maladies nerveuses qui sera également créé au CDDB et au Théâtre National de Chaillot en janvier 2003.

En 2004, elle conçoit, écrit et réalise, en collaboration avec Xavier Boussiron, Le coup du cric andalou, pièce où l’on arpente les méandres ténébreux du cabaret qui passent par l’incroyable et le néant, créé au Manège à Maubeuge en mars 2004.

En mai 2005, elle créé Laisse les gondoles à Venise adaptation baroque et expérimentale du Lorenzaccio d’Alfred de Musset au Théâtre National de Chaillot.

Enjambe Charles a été créé en janvier 2007 au Centre Pompidou et Gombrowiczshow en 2008. Il s’agit d’une coproduction des Subsistances de Lyon, du Théâtre National de Chaillot, du Nouveau Théâtre d’Angers, du Centre Dramatique National des Pays de la Loire, du CNDC Centre national de danse contemporaine d’Angers, du Centre National de Création et de Diffusion Culturelles de Châteauvallon.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.