theatre-contemporain.net

Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Silviu Purcarete

France

Présentation

Né à Bucarest en 1950, Silviu Purcarete étudie la mise en scène à l’Académie de Théâtre de Bucarest. Les premières années, il travaille avec le Jeune Théâtre de Pietra Neamt, (Roméo et Juliette de Shakespeare, Il Campiello de Goldoni) et le Théâtre de Constanta (Hécube d’Euripide, Miles Gloriosus de Plaute...). À partir de 1978, il travaille avec le Teatrul Mic de Bucarest (La Folle de Chaillot de Giraudoux, Le Diable et le Bon Dieu de Sartre, Richard III de Shakespeare) et enseigne à l’Académie de Théâtre de Bucarest. Son engagement au Théâtre National de Craiova marque un tournant dans sa carrière : Ubu Roi avec des scènes de Macbeth d’après Jarry et Shakespeare 1989, Titus Andronicus de Shakespeare et Phaedra d’après Euripide et Sénèque. Ces spectacles ont été souvent accueillis à l’étranger : Tokyo, Melbourne, Edimbourg, Montréal, Munich, Vienne, Glasgow, Londres, Sao Paolo, etc. En 1992, Silviu Purcarete devient directeur du Théâtre Bulandra de Bucarest où il crée 11 teatro comico de Goldoni. Entre 1992 et 1996 il créera aussi : Cendrillon pour le Théâtre de Marionnettes Tanclarica de Bucarest, Le Decameron 945 d’après Boccace, au Théâtre Anton Pann de Ramnicu-Valcea, La Tempête de Shakespeare, au Théâtre National de Porto et une autre version du même texte au Nottingham Playhouse (G.B.), et Les Danaïdes d’après Eschyle (coproduction Théâtre de Craiova, Festival d’Avignon, Wiener Festwo-chen, Holland Festival). Nommé par le ministre français de la Culture, Silviu Purcarete prend la direction, le 1er janvier 1996, du Théâtre de l’Union- Centre Dramatique National du Limousin et crée, en septembre 1997, l’Académie théâtrale de l’Union, un centre de formation pour jeunes comédiens. À Limoges, il crée L’Orestie d’après Eschyle, Les Trois soeurs d’Anton Tchekhov, Dom Juan de Molière ; il coécrit avec Dick MacCaw et met en scène De Sade (a sad story) dans le cadre de Bologne 2000, ville européenne de la Culture (tournée en France, Italie, République tchèque, Allemagne). Il met en scène à l’automne 2000 La femme qui perd ses jarretières d’Eugène Labiche et crée au printemps 2001, Têtes d’Afarit grillées sur lit de mort et de poivrons, inspiré du livre des Mille et une nuits. Il crée parallèlement pour d’autres scènes, Songe d’une nuit d’été de Shakespeare au Norske Teatret à Oslo, Le Conte d’hiver de Shakespeare au Théâtre National de Bergen, Les Bacchantes d’Euripide au Burgtheater de Vienne, Riz Pilaf et parfum d’âne d’après Les Mille et une nuits, à Sibiu en Roumanie. Il signe aussi des mises en scènes d’Opéra : La Bohème de Puccini à Essen, Parsifal de Wagner au Scottish Opera, Roberto Devereux de Donizetti au Wiener Staatsoper, Castor & Pollux de Rameau, Satyâgraha de Philip Glas à l’Opéra de Bonn. Désormais en compagnie, il reprend en janvier 2003 L’Orestie au Norske Teatret d’Oslo et Riz Pilaf et parfum d’âne à Bucarest, à Saint-Pétersbourg et en Allemagne. Il crée La Cousine de Pantagruel (Hommage à Rabelais) au Festival International de Sibiu, en mai 2003. Ce spectacle est encore à l’affiche dans de nombreux théâtres et festivals européens et internationaux (Roumanie, Hongrie, Italie, Portugal, Colombie, France, Turquie, Slovénie...). En juillet 2004, il crée au festival de Chalon un Prologue à Faust qui inaugure un travail sur le Faust de Goethe. En mai 2005, il met en scène Les Fourberies de Scapin au festival de Chichester. Notons également ses mises en scène d’Eugène Onéguine et du Songe d’une nuit d’été à l’Opéra de Bonn et sa mise en scène d’En attendant Godot au Théâtre Radu Stanca et de Troilus et Cressida au Katona de Budapest. À l’invitation de l’ENSATT à Lyon, il met en scène, dans une dramaturgie de Georges Banu, Un songe d’une nuit d’hiver, exercice sur des motifs shakespeariens, avec la promotion 65 de l’école. Depuis 2007, Silviu Purcarete a créé Lucia di Lammermor à l’Opéra de Bonn, Macbett de Ionesco à la Royal Shakespeare Company, Les Métamorphoses d’Ovide au Luxembourg, 2007 Capitale Européenne, Lulu de Wedekind, La Nuit des rois de Shakespeare au Théâtre national de Craiova et dernièrement, Faust, présenté à Sibiu Capitale Européenne, à Francfort et au Festival International d’Edimbourg 2009.
En Août 2010, il met en scène Love and Others demons de Peter Eötvös sur un livret de Kornel Hamvai pour le Festival de Glyndebourne qu’il présente à Strasbourg dans le cadre du Festival Musica.
En septembre 2010, il revisite la pièce centrale de Eugène Ionesco Le Roi se meurt produite par Les Arts et Mouvants, à l’endroit des mondes allant vers (France) en co-production avec la Slovénie, la macédoine, la Roumanie, le Luxembourg et la France.
Dans la foulée, il obtient le 1er Prix de l’Armel Opera Competition en Hongrie avec L’Ange de Feu de Serguei Prokofiev.
En 2010, Silviu Purcarete réalise son premier long métrage fiction produit par Libra Film : Somewhere in Palilula : la sortie du film est prévue en 2011.
Silviu Purcarete a reçu de nombreux prix internationaux : Prix de la critique et meilleur spectacle Festival d’Edimbourg, Golden Globe Awards, Prix Peter Brook, Londres, Montréal… Il est depuis 2003 membre de l’Union des Théâtres d’Europe.

bannière publicitaire du bas de page
Masquer la bannière