Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Salifou Kientega

Burkina Faso

Présentation

Formé au jeu d'acteur à l'Atelier Théâtre Burkinabé à Ouagadougou, Salifou a suivi diverses formations, dont plusieurs à l'initiative du Théâtre National de Norvège, en mise en scène avec Théa Stabellet en technique de comédien, sur base de la théorie théâtrale de Konstantin Stanislavski, avec Lars Erik Holter. Citons également une formation de marionnette à la Compagnie du Fil (Burkina Faso) et un stage de conteur au Festival du Conte de Yeleen à Ouagadougou. Il évolue à la compagnie Théâtrale le Roseau en tant que comédien. Après une série de formations à la mise en scène, il assiste le directeur de la compagnie le Roseau dans la mise en scène de nombreux spectacles. Il a été Boursier du CGRI (WBI), ce qui a permis au Théâtre de Poche de le découvrir en 2003 lors des Premières Rencontres Nord/Sud en Belgique. Il a été assistant metteur en scène sur Maison d'arrêt de Edward Bond, spectacle créé en Belgique en Septembre 2006, sous la direction de René Georges, Directeur artistique de l’XK THEATER GROUP. Salifou a assisté Jacques Matthiessen à la mise en scène du spectacle Le Nouvel habit de l'empereur de Torkil Sandsund à la mise ne scène de La mort et l'écuyer du roi de Wolé Soyinka, deux spectacles produits par le CITO. Par ailleurs, il accumule les expériences de tous bords: il a participé à de nombreux festivals parmi lesquels on peut citer : Journées Théâtrales de Carthage (Tunisie) ; Rencontres théâtrales de Lyon en France ; FITD au Burkina, Ouagadougou. ; Emergences au Niger, Niamey. Il participe avec la Compagnie Théâtrale le Roseau à l'organisation de nombreux spectacles de théâtre et de contes au Burkina. En 2006, il a mis en scène La Constitution du Burkina Faso, traduite en langues nationales: une contribution au renforcement de l'Etat de droit et la bonne gouvernance, un spectacle de théâtre forum (joué en langues nationales moré, en dioula et en fulfudé). En 2007, il a mis en scène Cajou de Patrick Lerch, un spectacle en tournée dans de nombreux festivals. En 2008, Salifou a reçu le prix de la Culture du Burkina Faso dans la catégorie «Meilleur espoir», pour son implication comme metteur en scène.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.