Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Sabine Siegwalt

France

Dernières critiques

Image de Bijou, bijou, te réveille pas surtout

Sceneweb

vendredi 10 décembre 2021

La plume poétique de Philippe Dorin s’incarne en songe funambule

Par Marie Plantin

Bijou bijou, te réveille pas surtout la dernière pièce de Philippe Dorin mise en scène par Sylviane Fortuny, complice de longue date, ouvre les yeux, baille et s’étire. pour s’offrir enfin aux enfants. Une première encore balbutiante mais joliment taillée dans l’étoffe des songes de l’enfance. Sur le vaste plateau, un tapis de terre installe...

Lire l'article sur Sceneweb

Image de A bout de sueurs

critiquetheatreclau.com

lundi 29 novembre 2021

L’autre côté de la mer est prometteur et attirant….

Par Claudine Arrazat

Hakim Bah, né le 1ᵉʳ septembre 1987 à Mamou, est un poète, dramaturge et nouvelliste guinéen. En 2016, il reçoit le prix Théâtre RFI pour Convulsions. En Aout 1999 en Belgique. Deux adolescents sont......

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Image de A bout de sueurs

Mediapart

mardi 23 novembre 2021

Hakim Bah et les chimères de l’exil

Par Guillaume Lassere

Au Lucernaire à Paris, le dramaturge guinéen fait le récit des affres d’une famille africaine détruite par les rêves d’un ailleurs où la vie serait meilleure. Tragédie sur l’exil et ses faux-sembla......

Lire l'article sur Mediapart

Image de A bout de sueurs

RFI

lundi 22 novembre 2021

Sur la question de l’exil

Par Pascal Paradou

Le lauréat du Prix RFI THÉÂTRE RFI 2016 poursuit son travail d’auteur avec une nouvelle pièce sur la question de l’exil....

Lire l'article sur RFI

Image de A bout de sueurs

Sceneweb

lundi 22 novembre 2021

À bout de sueurs, l’horreur de l’exil

Par Igor Hansen Love

À partir d’un fait divers tragique, l’auteur Hakim Bah signe une pièce bouleversante qu’il met en scène avec Diane Chavelet sur une famille guinéenne déchirée par l’exil et la mort de ses enfants. Il y a un fait divers d’une horreur absolue à l’origine de cette pièce. Le 2 août 1999, les corps de Yaguine Koïta...

Lire l'article sur Sceneweb

Image de A bout de sueurs

TV5 Monde

vendredi 12 novembre 2021

"À bout de sueurs" ou l'exil rêvé et périlleux d'une jeunesse guinéenne

Par Pascale Achard

La pièce de théâtre intitulée " À bout de Sueurs", de l'auteur guinéen Hakim Bah, parle de l'exil et de ses dangers, ses illusions perdues et ses vies brisées. Elle est actuellement à découvrir au théâtre du Lucernaire, à Paris....

Lire l'article sur TV5 Monde

Image de A bout de sueurs

New York Times

jeudi 11 novembre 2021

On Paris Stages, Black Directors Forge a New Course

Par Laura Capelle

Representation for dramatic artists of color is improving, but few Black creators get to be their own bosses. Two recent productions show what France’s mainstream theater is missing....

Lire l'article sur New York Times

Image de A bout de sueurs

Froggy's Delight

dimanche 07 novembre 2021

Inspiré d'un fait divers tragique

Par Nicolas Arnstam

C'est l'énergie qui frappe d'abord dans ce spectacle. L'énergie du texte et celle des trois comédiens (Vhan Olsen Dombo, Diarietou Keita et Claudia Mongumu), portés par la guitare bienveillante de Victor Pitoiset en fond de scène....

Lire l'article sur Froggy's Delight

Image de A bout de sueurs

Toutelaculture

jeudi 04 novembre 2021

A bout de sueurs, un conte qui serre le cœur sur l'exil

Par David Rofé-Sarfati

Dans la Salle du Paradis au Lucernaire, la pièce A bout de sueurs, tragédie sur le mirage de l’Exil, bouleverse. Le récit imaginé par Hakim Bah […]...

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Hermann

Club de Mediapart

vendredi 12 mars 2021

Le jeune homme qui ne vieillit pas

Par Jean-Pierre Thibaudat

Rien de commun entre la pièce « Hermann » de Gilles Granouillet mise en scène pas François Rancillac et « Je me suis assise et j’ai gobé le temps », pièce écrite et mise en scène par Laurent Cazanave, sauf l’essentiel : le théâtre a tous les droits . Dans l’une, le jeune Hermann aura à jamais 25 ans, dans l’autre, un bébé se souvient, par le menu , de sa naissance....

Lire l'article sur Club de Mediapart