Pas de photographie de cet auteur ajoutez la photo

Pierre Martin

France

Dernières critiques

Image de Vallende man (Falling man)

Le Monde.fr

mercredi 20 mars 2019

Gosselin-DeLillo, les mots dans la chair

Par Fabienne Darge

Après sa trilogie à Avignon, le metteur en scène poursuit son adaptation magistrale avec « L’Homme qui tombe ». Le 17 mars, c’est à Amsterdam, à l’International Theater dirigé par Ivo van Hove, que Julien Gosselin a fait de nouveau sensation lors de la première de Vallende Man (« L’Homme qui tombe »). Le public s’est levé comme un seul homme, à l’issue de la représentation,...

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Attractions Visuelles

samedi 22 décembre 2018

Ampleur du souffle

Par Karminhaka

Depuis « 2666 », on a fini par s'habituer à la démarche monstre de Julien Gosselin, consistant à proposer d'adapter des textes non originaires du champ théâtral, mais surtout à s'appuyer sur ces textes pour en faire des propositions fleuves. La trilogie « Joueurs, Mao II, Les noms » ne déroge pas à cette approche par son ampleur : un peu plus court que 2666 (9h !), les trois parties proposant des textes différents de Don DeLillo....

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Freakwithatrousseau

mardi 04 décembre 2018

“Joueurs, Mao II, Les Noms”, based on the novels Players

Par Redaction

For Gosselin, the experience of a performance has to be integrated into everyday life; the play should, as far as possible, form part of the viewer’s day in the same was as reading a book would. This is why his shows are so long and the spectators are allowed to leave the auditorium at any point - and come back if they wish (despite the discomfort it may cause other members of the audience). Although there are intervals between the three stories, those are also f

Lire l'article sur Freakwithatrousseau

Image de Joueurs, Mao II, les noms

M La Scène

vendredi 23 novembre 2018

L'Effacement des repères

Par Marie-Laure Barbaud

Joueurs ouvre la trilogie de Julien Gosselin sur l'oeuvre de Don Delillo : 9H pour interroger l'histoire intime de la violence politique aux Etats-Unis....

Lire l'article sur M La Scène

Image de Joueurs, Mao II, les noms

La Parafe

jeudi 22 novembre 2018

Réflexions sur le live cinéma

Par F

Après Michel Houellebecq et Roberto Bolaño, le jeune metteur en scène Julien Gosselin s’est tourné vers l’écrivain américain Don DeLillo pour poursuivre ses recherches théâtrales dans le champ du romanesque. Pour l’édition 2018 du Festival d’Avignon, il n’a retenu non pas une mais trois de ses œuvres : Joueurs, Mao II et Les Noms....

Lire l'article sur La Parafe

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Libération.fr

jeudi 22 novembre 2018

DeLillo-Gosselin, la tension monte d'un écran

Par Olivier Lamm

Le metteur en scène Julien Gosselin s’installe à l’Odéon avec trois romans de l’écrivain américain. Un marathon multimédia sur le terrorisme, ambitieux mais saturé d’effets jusqu’à l’emphase....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Le Monde.fr

dimanche 18 novembre 2018

Frédéric Leidgens, poète de la scène

Par Fabienne Darge

Comment le dire ? Comment dire Frédéric Leidgens, comédien unique dans le paysage théâtral français, au talent aussi marquant qu’insaisissable ? Comment dire cet art de l’acteur profond et aérien, peaufiné pendant des années, et qui éblouit dans Joueurs, Mao II, Les Noms, la magistrale ­trilogie composée par le jeune metteur en scène Julien Gosselin à partir de trois romans de l’auteur américain Don DeLillo ?...

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Le Bruit du off tribune

vendredi 16 novembre 2018

« Joueurs, Mao II, les noms » : Julien Gosselin s'embourbe dans le spectaculaire

Par Yves Kafka

Certes il y a les fulgurances littéraires de l’impertinent écrivain américain Don Delillo qui nous séduisent. Certes il y a les thèmes récurrents du rapport au pouvoir et aux puissances financières maîtres du monde, au terrorisme des années 70 à 90, à la difficulté de ce qu’aimer veut dire, autant de sujets qui ne peuvent que trouver un profond écho en chacun des sujets

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

Image de Joueurs, Mao II, les noms

lesechos.fr

jeudi 15 novembre 2018

La planète Don DeLillo sur un plateau

Par Philippe Chevilley

Toutes les formes de théâtre cohabitent aujourd'hui sur nos scènes. Mais s'il en est une qui représente l'avant-garde, c'est bien......

Lire l'article sur lesechos.fr

Image de Joueurs, Mao II, les noms

Maze Magazine

mercredi 14 novembre 2018

« Joueurs, Mao II, Les Noms » - la terrifiante épopée théâtrale de Julien Gosselin

Par Chloë Braz-Vieira

La pièce de Julien Gosselin, déjà présentée au Festival d’Avignon en juillet 2018, est à l’affiche à Paris jusqu’au 22 décembre. Dix heures de spectacle pour adapter trois livres de Don Delillo. Retour sur cet événement en compagnie de Carine Goron, actrice de la pièce. Cet été, pour échapper à la fournaise des rues d’Avignon,…...

Lire l'article sur Maze Magazine