Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Pierre Giraud

Pierre Giraud

France

Suivre aussi Pierre Giraud sur :

Ajoutez un lien vers site personnel, twitter, linkedin, instagram

Dernières critiques

Image de Derrière tes paupières

Un Fauteuil pour l'orchestre

jeudi 30 septembre 2021

Une femme est débordée de travail...

Par Nicolas Brizault

Une femme est débordée de travail : elle est sur le point de mettre une place une crème « magique », grâce à ses recherches scientifiques, qui permettrait de ne plus vieillir, en donnant aux cellules une voie toute simple nous redonnant à tous une mine toute fraîche. Les soucis d’Éléonore sont multiples aussi, le stress évident de se trouver si proche de la réalisation d’un si beau projet,...

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'orchestre

Image de Derrière tes paupières

Sceneweb

jeudi 16 septembre 2021

Pierre-Yves Chapalain à la recherche du langage perdu

Par Anaïs Heluin

À travers l’histoire d’Éléonore, quadragénaire qui perd l’usage de la parole, l’auteur et metteur en scène Pierre-Yves Chapalain tente de mener dans Derrière tes paupières une réflexion sur notre rapport au langage à l’ère des nouvelles technologies. Son mélange de fiction familiale classique et d’anticipation s’arrête hélas en la matière aux frontières du connu. Dans […]...

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Derrière tes paupières

L'Oeil d'Olivier

mercredi 15 septembre 2021

Dans les méandres nébuleux du cerveau humain

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

À la Colline, Pierre-Yves Chapalain présente Derrière les paupières, sa dernière création, un conte d’anticipation médico-écologique....

Lire l'article sur L'Oeil d'Olivier

Image de Pour en finir avec la solitude

Théâtre au vent

samedi 15 novembre 2014

On se croirait dans une pièce de Pirandello

Par Evelyne Trân

Comment passer du théâtre en appartement à un grand chapiteau clinquant, le Magic Mirror, sur la place publique ? L’histoire du spectacle « Pour en finir avec la solitude » restera dans la mémoire des Sevranais puisque beaucoup d’entre eux ont mouillé leurs chemises pour créer ce spectacle, château de sable emblématique de nos rêves les plus enfouis.

Lire l'article sur Théâtre au vent