Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Pier Paolo Pasolini

Pier Paolo Pasolini

Italie – 1922 - 1975

Suivre aussi Pier Paolo Pasolini sur :

Ajoutez un lien vers twitter, facebook, linkedin, instagram

Présentation

Écrivain et cinéaste italien né le 5 mars 1922 à Bologne, mort le 2 novembre 1975, fils d'un militaire de carrière, son enfance se passera dans les différentes villes d'affectation de son père, mais c'est au village d'origine de sa mère dans le Frioul qu'il passe ses étés. Après des études littéraires et son mémoire, il publie à compte d'auteur son premier recueil de poèmes Poésies à Casarca écrit en dialecte frioulan. Durant la guerre, réfugié à Casarca, il apprend la mort de son frère résistant fusillé par des partisans de Tito. Il en restera marqué toute son existence. Devenu enseignant, il fonde en 1945 une revue ayant pour but de défendre la culture Frioulane. Pier Paolo Pasolini est devenu marxiste. Il est mis en cause dans une affaire de moeurs (détournement de mineurs) qui se révélera fausse, cependant il est mis en disponibilité et préfère quitter le Frioul. À la même période, il est aussi exclu du parti communiste. Il s'installe avec sa mère à Rome, près du pénitencier de Rebbibia découvrant le sous prolétariat romain. Après deux ans de chômage, il finit par trouver un emploi dans une école privée. La publication de son premier roman I Ragazzi en 1955 lui vaut la notoriété mais aussi le scandale, il est poursuivi pour obscénité, il participe à l'écriture de scénarios, obtient le prix Viareggio pour Les cendres de Gramsci en 1957. En 1959 paraît son deuxième roman Una vita violenta, ses textes critiques sont publiés dans la revue Officcina puis regroupés dans un livre, mais la publication de son épigramme À un pape entraîne la suspension de la parution. En 1961 il signe son premier film Accattone puis Mamma Roma en 1962 et La ricotta en 1963. En 1964 son film l'évangile selon Saint-Matthieu sera récompensé à Venise, puis Uccellacci e Uccellini, Théorème, Médée, Le Decameron, les Contes de Canterbury, Les mille et une nuits puis son dernier film en 1975 Salo, inspiré de Sade mais transposé à l'époque fasciste. Le film sera interdit en Italie. Les circonstances de la mort de Pasolini en 1975 demeurent obscures, on l'a retrouvé assassiné sur une plage d'Ostie. Un jeune prostitué Pino Pelosi a été inculpé. Son dernier roman et scénario Pétrole est demeuré inachevé. En 2005, en Italie le procès Pasolini a été rouvert suite aux nouveaux aveux de Pino Pelosi qui a révélé ce que tout le monde savait : à savoir que Pasolini est tombé dans un guet-apen, entraîné par Pino Pelosi, il aurait été battu à mort par quatre hommes de main (maffia et services secrets).

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.