Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Peter Handke

Peter Handke

Autriche – Né(e) en 1942

Dernières critiques

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

La Croix

mercredi 11 mars 2020

Alain Françon : « L’importance de s’ouvrir au regard de l’autre »

Par Guillemette de Préval

Au Théâtre de la Colline, le metteur en scène propose « Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale », pièce écrite en 2015 par Peter Handke. Un spectacle magnifique esthétiquement mais très énigmatique....

Lire l'article sur La Croix

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Le journal d'Armelle Heliot

dimanche 08 mars 2020

Peter Handke, son chemin de soi

Par Armelle Héliot

Alain Françon met en scène « Les Innocents, moi et l’inconnue au bord de la route départementale », texte dans lequel bruissent les échos d’autres pages de l’écrivain, et de livres qui l’ont construit. Peter Handke a souvent été en route. Lui ou ses personnages. On ne fera pas ici la liste de ses romans et de…...

Lire l'article sur Le journal d'Armelle Heliot

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Toutelaculture

vendredi 06 mars 2020

Comme dans un rêve surgissent les innocents...

Par David Rofé-Sarfati

Le Théâtre de la Colline, fidèle à sa désormais tradition programme dans sa grande salle une pièce fleuve sur le langage. L’esthétisme et la virtuosité de l’interprétation saisit le public et garantit son plaisir....

Lire l'article sur Toutelaculture

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Club de Mediapart

vendredi 06 mars 2020

Peter Handke : la longue marche de Moi

Par Jean-Pierre Thibaudat

Le metteur en scène Alain Françon retrouve Peter Handke qui a lui-même traduit de l’allemand « Les innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route », un poème dramatique pédestre à rebours des autoroutes à péage du théâtre comptable. Au commencement était la marche....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Le Figaro.fr

jeudi 05 mars 2020

Peter Handke, toujours la tempête?

Par Jean Talabot

Alors que la controverse Polanski bat son plein, les prises de position de l’auteur autrichien sur l’ex-Yougoslavie ne l’empêchent plus de monter sur scène....

Lire l'article sur Le Figaro.fr

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Libération.fr

jeudi 05 mars 2020

Françon-Handke, compagnons de «Route»

Par Anne Diatkine

Fidèle au dramaturge allemand, Alain Françon met en scène à la Colline la nouvelle pièce de Peter Handke, controversé Prix Nobel 2019. Une troublante allégorie de l’individu face aux jugements des autres, empreinte du souvenir élégiaque de ses balades en solitaire....

Lire l'article sur Libération.fr

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Le Point

jeudi 05 mars 2020

Alain Françon et Dominique Valadié se refont une scène

Par Brigitte Hernandez

Depuis trente ans, la comédienne et le metteur en scène vivent et travaillent en couple. Une pièce de Handke à la Colline, à Paris, les réunit à nouveau....

Lire l'article sur Le Point

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Sceneweb

jeudi 05 mars 2020

Sur la route d’Handke, le théâtre 5 étoiles de Françon

Par Vincent Bouquet

Au Théâtre de la Colline, le metteur en scène s’empare de la toute dernière pièce du Prix Nobel de Littérature. Grâce à une lecture minutieuse et à la performance de Pierre-François Garel et de Gilles Privat, il sublime sa richesse intellectuelle inouïe et sa poétique aussi hallucinée que fascinante....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

Artistikrezo

mercredi 04 mars 2020

Des Innocents sur une route départementale à la Colline

Par Hélène Kuttner

Au Théâtre de la Colline, le metteur en scène Alain Françon crée en français la dernière pièce de l’auteur autrichien Peter Handke, qui a reçu l’an dernier le Prix Nobel de Littérature. Dans une somptueuse scénographie de Jacques Gabel, le comédien Gilles Privat, éblouissant, s’affronte avec simplicité à l’humanité des innocents et à lui-même. Un …...

Lire l'article sur Artistikrezo

Image de Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale

lesechos.fr

mercredi 04 mars 2020

Sur la route, avec Peter Handke

Par Philippe Chevilley

Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale », la dernière pièce du prix Nobel de littérature, est à l'affiche du théâtre de La Colline. Aussi déroutante et énigmatique que drôle et poétique, elle est magistralement mise en scène par Alain Françon et magnifiée par l'interprétation de Gilles Privat et Dominique Valadié....

Lire l'article sur lesechos.fr