Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Photo de Pauline Bayle

Pauline Bayle

France

Dernières critiques

Image de Illusions perdues

lesechos.fr

vendredi 13 mars 2020

« Illusions perdues » : Balzac bête de scène

Par Philippe Chevilley

La jeune metteuse en scène Pauline Bayle offre une adaptation lumineuse du roman monstre de Balzac racontant l'ascension et la chute d'un jeune poète ambitieux dans le Paris des années 1820. Cinq comédiens surdoués interprètent plus d'une vingtaine de personnages. Du théâtre à cru, cinglant, qui conjugue la grande littérature au présent....

Lire l'article sur lesechos.fr

Image de Illusions perdues

Club de Mediapart

vendredi 13 mars 2020

« Illusions perdues », pas pour Pauline Bayle

Par Jean-Pierre Thibaudat

Après « l’Iliade » et « L’Odyssée », Pauline Bayle adapte et met en scène « Les illusions perdues » de Balzac avec un même principe : les acteurs d’abord. Un commando de cinq pour une vingtaine de rôles sur un plateau nu et les spectateurs sur les quatre côtés d’un ring. C’est enlevé et ça dépote. Dans le rôle de Lucien de Rubempré, une jeune actrice sidérante, Jenna Thiam....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Image de Illusions perdues

Sceneweb

vendredi 13 mars 2020

Illusions perdues : le ring social de Pauline Bayle

Par Vincent Bouquet

Au Théâtre de la Bastille, la jeune metteure en scène livre une version condensée, fluide et limpide du monument romanesque de Balzac. Un tour de force où l’apparente simplicité du geste n’a d’égal que l’impressionnante acuité du propos. Les monstres littéraires, d’où qu’ils viennent, ne font pas peur à Pauline Bayle. Bien au contraire. Après …...

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Illusions perdues

Un Fauteuil pour l'Orchestre

jeudi 12 mars 2020

« On ne peut rien réussir sans se râper le cœur. »

Par Denis Sanglard

D’Angoulême à Paris, l’ascension rapide et la chute brutale de Lucien de Rubempré. Pauline Bayle adapte Illusions perdues de Balzac, œuvre monstre. L’œuvre est dégraissée, la mise en scène dépouillée à l’extrême, frontale. Ce que Pauline Bayle met en scène, formidablement, c’est l’écriture de Balzac....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'Orchestre

Image de Illusions perdues

Le Monde.fr

mercredi 11 mars 2020

La valse intranquille des « Illusions perdues » au Théâtre de la Bastille

Par Brigitte Salino

La metteuse en scène Pauline Bayle et ses cinq comédiens proposent une version « dégenrée » de l’œuvre de Balzac, très réussie et enthousiasmante....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Illusions perdues

La Terrasse

lundi 03 février 2020

De cette œuvre capitale, Pauline Bayle et les siens font un chef-d’œuvre !

Par Catherine Robert

Pauline Bayle adapte et met en scène Illusions perdues avec une maestria époustouflante, qui l’installe définitivement parmi les meilleurs. Un chef d’œuvre, à voir absolument !...

Lire l'article sur La Terrasse

Image de Odyssée

lesechos.fr

mardi 21 mai 2019

« Iliade + Odyssée » : Homère à tire-d'aile

Par Philippe Chevilley

Ils ont l'étoffe des héros. Et des dieux. A la Scala Paris, cinq comédiens, trois filles, deux garçons, vont (re) jouer un des plus vieux......

Lire l'article sur lesechos.fr

Image de Chanson douce

Le Nombril du Vicomte

dimanche 07 avril 2019

Chanson Douce … ou la Fausse Mary Poppins

Par Olivier Dubos

Prix Goncourt 2016, (ce qui n’est pas forcement un gage de livre culte à en juger par le pensum 2018 de Nicolas Mathieu – Leurs enfants après eux –  alors que je partais plein d&r…...

Lire l'article sur Le Nombril du Vicomte

Image de Chanson douce

Le Monde.fr

mardi 02 avril 2019

Une « Chanson douce » qui reste à distance

Par Fabienne Darge

Servi par une mise en scène pensée et un formidable jeu d’acteurs, le texte de Leïla Slimani se prête néanmoins difficilement à l’adaptation théâtrale....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de Chanson douce

Profession Spectacle le Mag'

jeudi 21 mars 2019

“Chanson douce” : la Comédie-Française ouvre sa porte au loup

Par Frédéric Dieu

Ne vous fiez pas au titre : "Chanson douce" de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, est un roman qui fait entrer l’horreur, par le biais d’une nourrice, dans la vie confortable d’un jeune couple. L’adaptation et la mise en scène, signées Pauline Bayle, servent magistralement le texte de l’auteure grâce au jeu proche de la perfection des trois comédiens de la Comédie-Française.…...

Lire l'article sur Profession Spectacle le Mag'